PHI Latin Texts

PHI Latin Texts est une bibliothèque numérique en anglais qui regroupe un grand nombre d’auteurs latins, et donne accès à l’intégralité de leurs textes, y compris au moindre fragment. Après avoir accepter les conditions pour entrer dans le site, nous arrivons immédiatement à la liste des auteurs présents dans cette bibliothèque, et qui sont fort nombreux, sagement rangés par ordre alphabétique, et, pour une orientation la plus claire possible, l’élément du nom qui correspond à l’ordre alphabétique mis en valeur par la police en gras, afin qu’il n’y ait pas d’hésitation.phi

Le visuel est sobre, et doux, avenant, et surtout clair: la signalétique bleue nous indique, par habitude, que nous devons ou pouvons cliquer sur ces noms, et que nous accéderons à un autre contenu.
Mais que peut bien avoir écrit ce cher Annianus? Allons voir cela de plus près…

phi-2phi-3

 

 

 

 

Nous accédons donc à l’unique carmen d’Annianus, sans contextualisation ni précision sur l’auteur; le texte latin, uniquement le texte latin.
Et là est la limite de PHI: c’est une bibliothèque numérique de textes latins, et ce n’est rien d’autre. Ce site nous donne donc accès au texte dans son plus simple appareil, sans s’encombrer d’appareil de notes ou de commentaire, ni même de la moindre traduction. Et le texte peut parfois être très long, et se dérouler sans aide à la lecture, peu maniable. L’utilisation de PHI, dès lors, semble intéressante uniquement dans le but de trouver un extrait précis dans un texte, en sachant préalablement ce que l’on est venu chercher.

Cependant, PHI offre quelques outils de navigation au sein des textes et entre les textes, qui peuvent être intéressants dans le cadre d’une recherche précise. En effet, au-dessus du texte nous sont proposées les liens « Authors », « Word Search », « Concordance ».
« Authors » est donc le mode de recherche que nous avons utilisé jusque là. « Word Search » permet quant à lui d’entrer un mot, afin de faire une recherche par occurrence:phi4

 

 

L’on peut donc accéder directement à chaque extrait où il est question de saltatio par exemple, sous toutes ses formes grammaticales, chaque extrait étant par ailleurs clairement identifié dans les références.

Si l’on clique directement sur « Concordance », le même mot est recherché, sous une autre forme, laquelle permet de comparer la place du mot dans la phrase, et également d’accéder à chaque extrait, où le mot apparaît alors en rouge.
phi-5

 

 

 

 

 

Il me semble donc que ce site, PHI Classical Texts, aussi avenant soit-il dans sa présentation, est en réalité assez abrupt et hermétique pour qui n’est pas familier aux textes latins ou qui ne sait pas exactement ce qu’il recherche. C’est un outil très basique d’accès aux textes, qui peut être intéressant pour la navigation qu’il permet au sein des textes, mais la visée ne semble pas porter plus loin.

 


Une réflexion au sujet de « PHI Latin Texts »

  1. Très bonne présentation Elsa ! Je suis d’accord avec toi concernant l’utilité du site. Il ne me parait pas être indispensable pour nous cette année car je ne vois pas en quoi il pourrait nous aider dans nos travaux de mémoire sauf peut-être pour … Mariane ?
    Utilisé en linguistique latine, pourrait-il s’avérer être un précieux allié pour débusquer les auxiliaires ?
    Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *