Project Gutenberg : impressions

project-gutenberg

Une idée de génie. Gutenberg a permit d’améliorer la diffusion des textes grâce à son invention. On peut dire que le site porte bien son nom puisqu’il propose un corpus important de livres électroniques à télécharger gratuitement. Ceux qui n’aiment pas marcher jusqu’à la bibliothèque apprécieront  d’en avoir une accessible via leur ordinateur.

Ce site c’est également la parfaite utilisation des outils numériques pour valoriser les supports textuels. En plus du très grand choix de textes il a le mérite d’être visuellement claire et facile d’utilisation.On a la possibilité de choisir parmi plusieurs langues et les différentes rubriques sont pertinentes.

project-gutenberg-2                 J’ai particulièrement apprécié le top 100 des livres/auteurs les plus téléchargés.

Cependant la grande majorité des textes est en anglais , détail à la fois positif et négatif dans la mesure où ils sont plus difficiles d’accès pour un public non anglophone.Cela offre tout de même l’opportunité de travailler avec le texte d’origine. Tout dépend du cadre dans lequel on souhaite utiliser le site,scolaire ou personnel.

Petit bémol pour les étudiants en lettres classiques, le corpus ne semble pas tourné vers les textes anciens ce qui en fait un outil délicat à utiliser si l’on veut travailler à partir de sources antiques. La grande majorité des ouvrages appartient à la littérature anglophone d’après ce que j’ai pu voir. On peut donc l’utiliser en tant qu’outil complémentaire mais pas principal.

 


Une réflexion au sujet de « Project Gutenberg : impressions »

  1. Je partage ton enthousiasme à propos de ce site, Marie, dès lors qu’il y a accès libre aux textes, je trouve ça très intéressant pour le partage et l’accès à la culture. J’ai également apprécié le classement des téléchargements! Après, on peut s’interroger sur les fins de l’utilisation d’un tel site dans un but de recherche, de même que le site PHI, finalement. Ce sont deux bibliothèques virtuelles, avec tous les avantages que cela présente, mais sans outils supplémentaires, d’autant plus que Gutenberg présente avant tout des textes de la littérature moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *