L’étudiante étrangère !

billet_2_grammatikou_image

Je m’appelle Maria et j’ai 22 ans. Je viens de la Grèce. J’ai déjà terminé mes études à l’Université Nationale & Capodistrienne d’Athènes aux Lettres Classiques. L’année dernière j’étais étudiante Erasmus à Paris et j’ai étudié à l’Université Paris Ouest. J’ai tellement les meilleurs souvenirs par mon parcours et de la vie à Paris en général.

En ce moment-là, je suis étudiante au niveau de master 2 sur les Lettres Classiques à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. J’ai choisi cette année de travailler sur la poétesse lyrique Sappho et la réception du mot erôs chez elle et chez Parthénios de Nicée et son œuvre Passions amoureuses (Περὶ Ἐρωτικῶν Παθημάτων / Perì Erôtikỗn Pathêmátôn).Il s’agit d’un recueil de trente-six histoires d’amour malheureuses en prose. Le thème d’amour m’intéresse trop et je vais étudier sur toutes les opinions ont déjà dites dans l’Antiquité et de penser aux récits différentes lesquelles concernent le mot au fil des siècles.

Premier billet

DSC04274

 

Mon état d’esprit en commençant le séminaire d’Humanités Classiques Humanités Numériques
L’idée d’un séminaire d’Humanités Numériques associant avec les Humanités Classiques me donne un grand plaisir. Je trouve très intéressante et passionnante la possibilité d’avoir connaissance des liens auxquels je peux trouver des informations pour mes travaux de recherche seulement avec l’usage de mon ordinateur.
C’est vrai que je ne connais pas assez beaucoup de chose en ce qui concerne l’ordinateur et l’Internet. C’est la raison pour laquelle je préfère aller aux bibliothèques et être en contact direct au texte. Néanmoins il faut connaitre la manière dont les ordinateurs et surtout l’Internet nous aide sur notre métier et nos travaux. Du fait que nous faisons partie d’une génération qui a grandi avec les ordinateurs et l’usage de l’Internet et étant donné que ce développement sera existé dans l’avenir, c’est essentiel de connaitre de plus en plus des façons d’utiliser l’Internet et ses moyens.