Perseus, bibliothèque numérique

Perseus est une bibliothèque numérique de langue anglaise qui recense un grand nombre de textes anciens, avec des collections de thèmes multiples, centrées sur le domaine des humanités. Le projet Perseus fait partie du projet Open Greek and Latin Project, qui réunit de manière collaborative libraires et chercheurs pour créer une bibliothèque en ligne accessible à tous. 

Page d’accueil de Perseus

Une petite histoire du projet Perseus 

Le projet Perseus remonte à 1985. L’idée était de réussir à convertir, à l’heure où les humanités numériques prennent leur essor, une bibliothèque papier en une bibliothèque numérique. À l’heure d’aujourd’hui, où de plus en plus d’ouvrages apparaissent en version numérique, c’est une question qui semble essentielle. En outre, la numérisation d’une bibliothèque ancienne permet de constituer une bibliothèque plus grande que jamais, avec de nombreuses fonctionnalités qui simplifient la vie du chercheur. Le but essentiel de cette librairie numérique est de donner un accès le plus large possible aux ressources entrant dans le champ des humanités (linguistique, objets d’art, histoire…) pour les rendre aussi accessibles que possible à qui veut.

Les collections

Perseus donne accès :
– aux textes latins et grecs, en version originale et en traduction
– à des objets d’art, sites et monuments (histoire de l’art)
– à certains pans de la littérature arabe
– à des études sur les peuples germaniques
– à des sources historiques sur les Etats-Unis du XIXe
– à certains textes de littérature anglaise
– à des poèmes latins de la Renaissance

Les différentes fonctionnalités du site

La bibliothèque Perseus permet tout d’abord un accès direct et rapide aux textes anciens, que ce soit en langue originale ou en traduction, anglaise bien-sûr. 
Une fois que l’on a accès à un texte en particulier, on peut l’étudier très précisément car chaque mot du texte renvoie vers une page qui donne son analyse morphologique précise et sa traduction.
Par ailleurs, le texte est édité scientifiquement, selon des éditions anglaises déjà existantes. Les lieux cités dans le texte et les références croisées sont également recensées et accessibles dans des encadrés en marge du texte.
Il faut savoir que Perseus permet aussi des recherches par mot.  Cette fonctionnalité est assez pratique pour chercher des textes en lien avec certains thèmes ou pour chercher dans les textes latins. Malheureusement, cette fonction n’est pas très compatible avec une recherche en langue grecque. 
Finalement, il est intéressant de savoir Perseus met en accès libre les textes, qui peuvent être téléchargés en version XML.

Une recherche type dans Perseus, pas à pas

Tout d’abord, il s’agit d’entrer l’objet de sa recherche dans la petite barre de recherche située en haut à droite de la page d’accueil. Admettons que nous voulions explorer l’Iliade d’Homère. Nous rentrons donc dans l’encadré de recherche le mot clé “Iliad”. 

Perseus nous propose ensuite une liste de résultats en rapport avec la recherche : 

Si nous cliquons sur le deuxième résultat (Homer, Iliad (Greek)), nous tombons sur la page suivante, qui nous affiche le texte en grec, comme voulu, et nous propose également, dans les encarts situés sur les côtés du textes, toutes les fonctionnalités que nous avons cité précédemment : 

On nous propose, donc, en dehors de la traduction, une édition scientifique du texte, avec des notes présentées comme ci-dessous : 

Mais comme dit précédemment, le texte est dynamique. À chaque fois que l’on clique sur un terme, un lien nous renvoie vers une page où ce terme est analysé. Cette nouvelle page propose même un article de dictionnaire, à choisir entre le LSJ, le Middle Liddell et l’Autenrieth. 

Le site permet aussi une recherche par mot. Si l’on cherche le terme latin animus, le site nous propose les résultats suivants :

Dans ce cadre de recherche, il est important de préciser le langage dans lequel vous voulez chercher. Malheureusement, la recherche en langue grecque n’est pas très pertinente, ce que corrige la nouvelle version en construction du site : Scaife Viewer. 

Le site d’un point de vue numérique

Tout le site est codé en JavaScript. Le code est en open source, c’est à dire qu’il est accessible à tout le monde, pour peu qu’on ait la curiosité d’aller jeter un oeil. Les textes, quant à eux, sont codés en XML et peuvent être affichés en Unicode.

Remarques générales : usages et accessibilité

Le site est très complexe, et n’est pas forcément évident à manipuler et ses défauts de présentation ne le rendent pas plus accessible. Par ailleurs, Perseus propose tellement de fonctionnalités que le novice pourrait se sentir un peu perdu face à tant d’informations. Par contre, d’un point de vue scientifique, le site est un outil merveilleux qui permet une approche rigoureuse et précise du texte, avec un gain de temps non négligeable. Je pense qu’il est davantage adapté à quelqu’un ayant déjà un peu la pratique de l’informatique mais aussi de l’approche des textes classiques, mais aussi et surtout, car c’est un point majeur, de la langue anglaise ! Il est vrai que cet aspect pourrait en éloigner certains… Ce site n’est donc pas des plus accessibles pour un locuteur français qui chercherait juste à avoir un accès facile à certaines oeuvres grecques ou latines.

Vers une mise à jour et une amélioration

Du point de vue esthétique, le site n’est pas très moderne et manque d’efficacité dans sa présentation. Un site mieux présenté, plus beau, est plus facile d’accès serait beaucoup plus agréable et facile à parcourir. Cependant, une version plus moderne de Perseus est en train d’être créée, Scaife Viewer, qui corrige ce problème esthétique et qui permet une recherche par lemme, mais en grec seulement, ce qui n’était pas le cas de Perseus.

Ce pendant de Perseus classique corrige les défauts de l’ancien Perseus avec un site plus beau, plus aéré, plus facile à explorer avec de nouvelles fonctionnalités qui sont rendues plus abordable et faciles à utiliser.


Finalement, Scaife Viewer, comme Perseus, sert essentiellement pour la lecture de texte ancien, que ce soit en version originale, ou en traduction.


2 réflexions sur « Perseus, bibliothèque numérique »

  1. Il est rassurant de voir que des banques de données de textes antiques cherchent malgré tout à faire peau neuve. Je ne peux m’empêcher de regretter la recherche par lemmes qui ne concernera que le grec. Les latinistes devront encore patienter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.