Scaife Viewer, l’avenir de Perseus Digital Library

Préambule

Je vous renvoie au billet de Constance, « Perseus, bibliothèque numérique », pour une chronologie du projet Perseus et une approche détaillée de ses principales fonctionnalités. Je vais donc exposer les principales nouveautés que le site Scaife Viewer présente par rapport àPerseus, puisque le projet Scaife Viewer a vocation à remplacer Perseus dans un avenir proche.

Perseus

Perseus est une bibliothèque numérique en libre accès. Elle regroupe différents types de documents, textes et images. L’utilisateur peut chercher un texte précis dans sa bibliothèque, et évoluer d’un corpus à l’autre grâce à des mots clefs.

Si l’accès aux textes est à la portée de tous, l’un des principaux défauts de Perseus est la quantité d’outils qu’il propose, et le manque de clarté dans la hiérarchisation de ces outils au niveau visuel.

Perseus Digital Library, page d’accueil

L’utilisateur peut vite se sentir submergé par la multiplicité d’options proposées par le site.

C’est l’une des principales améliorations que présente Scaife Viewer, la nouvelle plateforme destinée à prendre le relai de Perseus, et lancée le 15 mars 2018.

Scaife Viewer

Scaife Viewer est déjà mise en service, mais tous les textes auxquels Perseus donne accès n’ont pas encore été transférés sur cette plateforme et il y a encore quelques erreurs de redirection. Elle a pour vocation de donner accès à tous les textes auparavant accessibles sur Perseus, mais aussi à de nombreux autres textes et documents, compte tenu du fait que la question du stockage et de la limite de support est l’une des raisons pour lesquelles Perseus devait à terme être remplacée.

Scaife Viewer, page d’accueil

Visuellement, la nouvelle plateforme est plus épurée, et ce dès la page d’accueil (voir la photo ci-dessous) et les commandes sont par là même plus accessibles, notamment parce qu’elles sont hiérarchisées, et que, contrairementà ce qu’il en était sur Perseus, tout n’apparaît pas en même temps.

Heracles d’Euripide sur Scaife Viewer

On le voit sur l’image ci-dessus. Le texte n’est plus automatiquement interactif comme sur Perseus, on peut voir en bas à droite le lexique correspondant au texte affiché, et la fréquence d’apparition des mots dans le texte. Pour obtenir plus d’informations sur une forme, il faut passer en « highlight text mode ». Le texte devient interactif, on peut alors trouver la description morphologique d’un mot, comme ci-dessous. La recherche morphologique est d’ailleurs étendue au grec sur Scaife Viewer.

Texte passé en Highlight mode

Des commentaires pourront à terme se greffer sur les fragments de texte, mais il semblent qu’ils n’aient pas encore été insérés.

Comme Perseus, le site est codé en JavaScript et les textes en XLM.

Le site est encore en construction, certains liens ne mènent nulle part (mais surtout parmi les textes arabes, car en ce qui nous concerne la plupart des textes ont l’air de bien être accessibles). L’utilisateur a accès aux textes en grec, latin, arabe… et aux traductions en anglais, allemand ou français. Les concepteurs du site proposent à n’importe quel utilisateur bénévole de les contacter afin d’agrandir le corpus, mais surtout afin d’améliorer les fonctionnalités du site, que ce soit pour rendre les recherches plus performantes ou le site plus agréable à parcourir et à utiliser.

Conclusion

A terme Scaife Viewer pourra devenir un outil pratique et indispensablepour les latinistes et les hellénistes, et dès maintenant, si vous cherchez un texte sur Perseus, vous pouvez vérifier s’il n’a pas déjà été mis sur Scaife Viewer.


Une réflexion sur « Scaife Viewer, l’avenir de Perseus Digital Library »

  1. Bonjour Nina et merci pour l’article. On peut comparer l’ampleur de ce chantier a la réécriture d’un manuscrit dans l’Antiquité. Nécessaire mais fastidieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.