PHI CLASSICAL LATIN TEXTS

Analyse de projet

Ci-dessus, la page d’accueil.
  • Le style

On découvre une page d’accueil, épurée ce qui donne l’impression de se retrouver devant un faire part !  

Néanmoins, cette simplicité et cette élégance ne désorientent pas le tout jeune navigateur car elles le guident aisément vers la seconde page où se trouve la base des données. 

  • Comment l’utiliser ? À quoi peut-il bien nous servir ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture-decran-phi-latin-base-de-donnees-2-1-500x333.png.

La plateforme dispose d’une liste plutôt bien fournie de plusieurs auteurs Latins (et ceux-là enregistrés sous leur orthographe latin). On pourrait noter que le nombre d’auteurs répertoriés n’est pas indiqué au navigateur et se présente sous la forme d’une longue liste. Etant donné qu’il n’y a pas beaucoup d’auteurs, cela ne représente pas un problème majeur pour la recherche. De plus une barre de recherche est mis à disposition pour toute recherche ciblée, mais on pourrait regretter un lexique par ordre alphabétique ce qui optimiserait de l’espace sur la page et éviterait que l’on ne se retrouve avec une longue liste à faire défiler. 

Il faut donc connaître les noms des auteurs en latin pour toute recherche. Et cela nous paraît maintenant plus claire, le “CLASSICAL LATIN TEXTS” permet  de retrouver des oeuvres entières mais également de les comparer entres elle grâce à la fenêtre “CORCORDANCE”, ici on peut écrire un mot ou plusieurs et la plateforme cherchera à comparer les sources entre elles dans sa base de fichiers. C’est une aide précieuses pour celui qui ne possède pas tous ces ouvrages et qui souhaite entrer dans le monde de la recherche, et procéder à des analyses globales entre les textes. Nous pourrions noter que contrairement au TLG, le plateforme LATIN TEXTS, ne propose que peu de moyen d’analyser les textes. Nous n’avons pas la possibilité de mettre deux textes en tensions par exemples, et l’on se retrouve vite envahi par la longue liste des textes et auteurs. 

 

Concluons,

Mon expérience sur le PHI, me laissa trois  impressions, style agréable, simplicité, mais trop peu d’outils d’analyses. 

 

 

2 réflexions sur « PHI CLASSICAL LATIN TEXTS »

  1. Merci pour cette analyse enthousiaste qui rend compte des aspects positif de ce projet, aussi bien que des quelques points négatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.