Alea victis est !

 

Je m’appelle Caroline, Je suis doctorante en Etudes Latines à Sorbonne Université, actuellement en 2ème année de thèse. Je suis tombée dans le latin depuis plus de 10ans, le grec depuis 9ans, et je n’en suis jamais sortie depuis (et n’en ai pas franchement envie, pour être honnête !) 

J’ai toujours été convaincue que le numérique était une clef pour revaloriser les langues anciennes, dans leur diffusion, leur enseignement, ou leur étude. J’ai appris des bribes dans ce domaine, en autodidacte, depuis quelques temps, mais j’ai décidé qu’il était temps de mettre de l’ordre dans tout cela et de suivre une vraie formation sur le sujet… Alors, allons-y, Alonso! ** 

Je crois que les langues anciennes sont définitivement vivantes, et qu’elles ont encore beaucoup à nous apprendre, mais je n’ai pas de baguette magique, ni de tournevis** , alors je suis ici, pour apprendre de nouvelles choses et avancer ! Réussir ses rêves et ses ambitions ne laisse rien au hasard. Quelque chose me dit que je suis au bon endroit… 

Bref ! Les lettres classiques sont un domaine bien plus vaste qu’elles n’en ont l’air de l’extérieur**. J’espère pouvoir continuer à les explorer dans ce master!  

Je suis à distance et la plupart du temps derrière un écran, mais j’essaierai d’avoir une existence plus que digitale d’ici peu ! 
Valete ! 

 

** PS : quelqu’un peut-il élucider le mystère des 3 références (**) ? 

>> Voici un petit aperçu de l’univers dans lequel je passe mes journées : le périple des Argonautes, au coeur du sujet de ma thèse sur les Argonautiques de Valerius Flaccus !  


Une réflexion sur « Alea victis est ! »

  1. Je n’ai pas réussi à élucider le mystère des trois références mais ton billet plein d’entrain fait plaisir à lire ! Bon courage pour cette année !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.