Annonce de candidature

Lysistrata a donné rendez-vous à ses amies Calonice, Myrrhine et Lampito pour leur annoncer une grande nouvelle, mais celles-ci tardent à arriver.

LYSISTRATA: Chère amie, merci d’être venue mais où sont donc les femmes?

CALONICE: Je ne peux vous répondre ma chère, l’heure et le lieu du rendez-vous étaient pourtant on ne peut plus clair dans votre story Instagram et il me semble que le message a été relayé.

LYSISTRATA: Je le crois bien. Enfin bon, elles devraient arriver, ne dit-on pas que les femmes sont toujours en retard?

CALONICE: Certainement. Mais quelle est donc cette affaire pour laquelle vous nous avez convoquées? 

LYSISTRATA: Je ne peux vous en dire plus si je n’ai pas plus d’auditrices ma chère amie, mais prenez votre mal en patience, Myrrhine me fait savoir qu’elle arrive, il y avait apparemment un bagage oublié dans le RER B.

CALONICE: Mais tout s’explique! J’aurais dû y penser plus tôt, le trafic est perturbé, voilà la raison du retard de nos amies. Nous avons été mauvaises langues.

MYRRHINE: Lysistrata! Calonice! Mes chères amies, veuillez m’excuser, un malaise voyageur m’a retardé.

LYSISTRATA: Hâte-toi Myrrhine, nous avons déjà assez attendu. J’ai une grande nouvelle à vous annoncer. Voilà d’ailleurs Lampito qui arrive.

LAMPITO: Me voilà, quel est donc ce secret Lysistrata? Pourquoi cette réunion des femmes?

LYSISTRATA: Allons bon, écoutez-moi donc très chères amies. Durant de longues insomnies j’ai tourné et retourné dans ma tête de nombreuses idées. Comprenez que le monde va mal, le dérèglement climatique, les violences sexistes et sexuelles, les discriminations, les guerres, les famines, la pauvreté dans le monde, cette pandémie qui n’en finit pas… 

CALONICE: Par les dieux Lysistrata, tu veux nous faire pleurer dès le matin, ce n’est pas bien joyeux cette assemblée.

LYSISTRATA: En effet cela ne l’est pas douce Calonice. C’est pourquoi après de nombreuses réflexion, j’ai décidé qu’il nous fallait agir…

LAMPITO: Mais enfin comment Lysistrata? Nous ne sommes que des femmes, crois-tu que les hommes nous laisseront un tant soit peu de place?

MYRRHINE: Je suis d’accord avec Lampito, et puis la politique n’est-ce pas une affaire d’hommes après tout? Regarde le paysage médiatique et politique actuel, vois-tu des femmes? Il est certainement imprudent de se lancer dans une telle entreprise!

LYSISTRATA: Vous avez raison sur un point mes amies, il n’y a pas assez de représentation de femme en politique. C’est pourquoi je veux me présenter aux élections présidentielles! Et si je suis élue, vous serez mes ministres mes bonnes amies!

CALONICE: Mais tu as perdu la tête Lysistrata? Que va dire ton mari? Ton père? Une femme à la tête de la cité, les vieillards ne s’en remettraient pas…

LYSISTRATA: Ne sois pas peureuse Calonice, qu’avons nous à perdre à essayer? Je ne suis pas plus bête que les hommes briguant la candidature, il faut bien commencer quelque part pour changer les choses. Tu parles comme si l’on était au Vème siècle à Athènes… Les temps changent ma chère!

MYRRHINE: Cette idée me paraît insensée mais pourquoi pas… C’est vrai que nous n’avons rien à perdre, j’en suis Lysistrata. Et toi Lampito tu es bien songeuse?

LAMPITO: Je songe en effet, je n’aurais jamais eu l’audace de penser à une telle entreprise mais ma foi, je crois que Lysistrata à raison, vous connaissez le proverbe “on est jamais mieux servie que par soi-même”. Nous avons de bonnes idées, il serait dommage de les laisser au gynécée. 

LYSISTRATA: C’est entendu alors! Rendez-vous demain à la même heure, les dieux m’en sont témoins!

MYRRHINE: J’espère que la RATP aussi, j’aimerais ne pas arriver en retard cette fois-ci…

Le processus

J’ai longuement réfléchi au corpus que j’allais choisir, d’autant plus que j’ai eu un peu de mal à comprendre comment fonctionnait la banque de donnée sur GitHub. Mon choix s’est finalement arrêté sur Aristophane, et comme nous avons conservé de cet auteur comique un corpus important de texte, j’ai décidé de me focaliser sur la pièce Lysistrata, que j’apprécie particulièrement.

J’ai donc introduit l’intégralité de ce texte dans Voyant Tools, après avoir tenté de me familiariser avec cet outil. Grâce à Cirrus, nous observons le rendu ci-dessous.

Les mots qui ressortent davantage sont donc “λυσιστράτη” soit le nom du personnage, ou le “χορός” qui est également un personnage dans ce texte. Viennent ensuite des mots très courants en grec ancien, tels que “καί”, “ἄν”, “ἀλλά”, “ού”, les particules “γάρ” et “δέ”, ou encore les articles “τόν”, “τήν”. Une fois ces formes écartées, l’on peut néanmoins observer quelques mots qui semblent sortir du lot, notamment si l’on augmente le nombre de mots à intégrer dans Cirrus.

On voit ainsi, outre les autres noms de personnages (Καλονίκη, Μυρρίνη), les mots “γυναικῶν” (femme), “κινησίας” (mouvement, trouble), “γερόντων” (vieillard), “πρόσβουλος”

L’un des obstacles que j’ai rencontré est que Voyant Tools ne semble pas reconnaître les déclinaisons grecques, ainsi des mots qui sont en  réalité les même, mais déclinés à plusieurs cas, ne sont pas classés ensemble. Par exemple, malgré l’omniprésence de “γυναικῶν”, les autres cas “γύνη”, “γυναῖκες”, “γυναῖκας”, apparaissent comme étant des données différentes. L’on peut supposer que si ces termes étaient pris en compte conjointement, le mot “γύνη” aurait encore plus d’importance. Tout comme la déclinaison de “ἀνηρ” et de “γέρων”.

J’ai donc essayé d’imiter Aristophane en remodernisant le sujet de Lysistrata, et en réemployant les mots les plus utilisés, ainsi que quelques tournures de phrases.

J’espère que cela vous aura plu!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search