Un air de Grèce…

Une nuit de pleine lune sur l’Acropole d’Athènes

Tout a commencé un après-midi d’avril. Je ne me rappelle pas l’année.  Peu importe. Je rangeais la bibliothèque de ma mère et je suis tombée sur l’Axion Esti d’Odysséas Elytis. C’était un coup de foudre…Grâce à sa poésie, j’ai réalisé que je voulais étudier en profondeur la culture, la civilisation et la langue grecque de l’Antiquité jusqu’à nos jours.  

Mon parcours a commencé à l’Université Aristote de Thessalonique où j’ai étudié les lettres, je suis spécialisée en littérature néo-hellénique et byzantine.  Par la suite, je suis arrivée en France pour continuer mes études.  J’ai été diplômée  d’un Master 2 en études néo-helléniques à l’Université Paul-Valéry de Montpellier et d’un deuxième Master 2 en histoire byzantine à l’Université  Paris 1 Panthéon-Sorbonne.  Et puis le Covid est arrivé ! C’était le moment de faire une pause… 

Cette année je me suis inscrite au Master 1 Humanités numériques et humanités classiques, afin d’atteindre mon objectif qui est d’étudier et d’approfondie les lettres grecques dans sa globalité… Antiquité, Byzance, Grèce moderne…. À travers le séminaire des humanités numériques, j’espère apprendre à utiliser tous les outils numériques qui m’aideront dans mes recherches!  

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
paraskevidimitra (25 septembre 2022). Un air de Grèce… Classiques et numériques. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mvr6


6 réflexions sur « Un air de Grèce… »

  1. Bonsoir Dimitra,
    Ravie de faire votre connaissance et de découvrir votre soif de savoir !
    Je vous souhaite une belle réussite dans ce master.
    Frédérique

    1. Bonsoir Frédérique,
      Je vous remercie pour votre encouragement.
      Je vous souhaite aussi une très belle réussite dans ce master.
      Paraskevi

  2. Mon professeur de littérature grecque de l’université en Italie organisait chaque année un voyage en Grèce pour plonger dans les lieux qui on assisté à la création et au développement de cette merveilleuse civilisation. Et c’est à cette occasion que je suis vraiment tombé amoureux de la Grèce ancienne et que j’ai pu découvrir la Grèce actuelle. J’ai visité aussi Thessalonique et la Grèce du nord, que je ne pourrai jamais oublier.
    Bon courage!

    Beniamino.

    1. Bonsoir Beniamino,
      Je suis ravie d’appendre que tu as aimé Thessalonique et la Grèce du Nord. J’espère que tu vas visiter d’autres endroits dans les années à venir.
      Bon courage et bonne continuation!
      Paraskevi

  3. Bonjour,
    Je ne connais de la littérature néo-hellénique qu’un seul auteur: Takis Théodoropoulos. Je n’ai aucune idée de l’image qu’il a en Grèce, mais il lie antiquité et monde actuel avec bonheur!

    1. Bonsoir Frédéric,

      Je suis ravie que tu connaisses l’auteur Takis Théodoropoulos. C’est vrai qu’il n’est pas très connu en Grèce, mais il y a aussi d’autres écrivains grecs qui ont été traduit en français, comme Maro Douka, Georges Vizyinos, Alexandros Papadiamantis…. Je te souhaite de les découvrir un jour!

      Je te souhaite une bonne continuation et une bonne réussite dans ton parcours!

      Bien à toi,
      Paraskevi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search