Thesaurus Linguae Graecae (TLG): un outil essentiel pour les hellénistes

Page d’accueil de la base des données TLG

Présentation Générale du TLG

Le Thesaurus Linguae Graceae (TLG) consiste à un programme de recherche de l’Université de Californie, Irvine. Il s’agit d’une base des données regroupant l’ensemble des textes écrits dans la langue grecque depuis l’Antiquité (8ème siècle av. J. C.) jusqu’à la chute de Constantinople par les Ottomans en 1453. Le projet a commencé en 1972 et il est en ligne depuis 2001. Le site du TLG est régulièrement mis à jour, il contient actuellement 3700 auteurs et plus de 12000 œuvres. L’objectif de ce programme est la création d’une bibliothèque numérique complète de la littérature grecque depuis l’époque d’Homère jusqu’à nos jours.

Les usages du TLG

Grâce au TLG nous avons la possibilité de lire des textes du corpus, de trouver leurs traductions à travers Perseus, d’effectuer des recherches lexicales et morphosyntaxiques dans l’ensemble du corpus ou dans un seul auteur grec, de conseiller les différents dictionnaires de la langue grecque (LSJ, Lampe, Powell, Kriaras, Triantaffylides etc.) ou faire des études lexicométriques sur un corpus précis. Toutes ces possibilités sont accessibles sur le menu horizontal de la page d’accueil du site :

  • TEXT SEARCH pour la recherche lexicale
  • CANON et BROWSE pour l’exploitation d’un corpus
  • LEXICA pour la consultation d’un mot dans les dictionnaires disponibles
  • VOCAB. TOOLS pour la recherche de la fréquentation d’un mot dans un certain corpus
  • NGRAM et STATISTICS pour la recherche lexicométrique ou la comparaison de textes

En plus, toutes les requêtes pour les auteurs, les titres d’œuvres grecs etc. se font en latin (par exemple EUSTATHIUS Thessalonicensis). Pour les requêtes en grec (par exemple pour la recherche textuelle), elles se font par le clavier grec de notre ordinateur ou par un clavier visuel disponible dans le site.

Pour finir, il faut noter que l’accès sur la plateforme du TLG n’est pas entièrement libre, car l’accès au corpus entier (CANON, TEXT SEARCH) demande une souscription. Cependant, nous pouvons avoir accès au corpus entier sans payer à partir du portail de la BU de notre université.  

Les sources utilisées 

Toutes les sources utilisées du corpus des textes du TLG sont repris d’éditions papiers, qui font autorité. Cependant, la plupart des ces sources, parfois très anciennes, ne sont pas libres de droits d’auteurs. C’est pourquoi nous ne pouvons pas télécharger ces textes ou faire un simple copier-coller en évitant d’ indiquer nos sources. Dans ce cas-là, il faut citer l’édition papier originale de notre texte. 

Ergonomie et esthétique du TLG

Le TLG  est un outil indispensable pour la recherche des hellénistes. La couleur principale du site, qui est le rouge, attire l’attention du visiteur, évoque la chaleur et suscite des forts réactions émotionnelles. Donc, il devient attirant. En plus, une utilisation fructueuse de la plateforme demande de passer du temps dessus, afin de se familiariser avec les différents outils proposés et de les maîtriser. 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
paraskevidimitra (9 octobre 2022). Thesaurus Linguae Graecae (TLG): un outil essentiel pour les hellénistes. Classiques et numériques. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mvrd


Une réflexion sur « Thesaurus Linguae Graecae (TLG): un outil essentiel pour les hellénistes »

  1. Une lecture agréable et utile pour le non connaisseur.
    Cela donne envie de naviguer sur le site, sans crainte. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search