Du rêve à la réalité

Originaire de « la petite Rome des Gaules », j’ai eu la chance d’être élève dans un collège qui était situé entre l’amphithéâtre et le théâtre antiques arlésiens. Tous les jours, les vestiges romains étaient sous mes yeux et me fascinaient tout en rendant plus concrets les cours de latin.

Plus tard, pendant mes études universitaires de lettres modernes, je n’ai cessé d’être attiré par les lettres classiques, validant des UV (UE d’une autre époque) de littérature latine et grecque dès que j’en avais la possibilité. Après l’obtention du CAPES à la session toute ronde de l’année 2000, je suis devenu professeur de français et j’ai été muté en ligne droite à la frontière entre la Savoie et l’Italie. Un voyage scolaire m’a permis de découvrir avec enchantement l’Urbs et la ville de Pompéi.

Et ce n’est qu’en août 2022 que j’ai osé faire le premier pas vers mon rêve : reprendre des études de langue et littérature ancienne. Le DUCLA – option latin a été la première marche. Avec ce master, j’ai envie de gravir quatre à quatre les marches qui conduisent aux « humanités classiques et numériques ». J’ai choisi ce master car il permettait de faire des études classiques sans être helléniste. La charge de travail est lourde en travaillant à plein temps au centre de la Gaule. Mais je suis heureux de faire partie de cette communauté apprenante et humaniste pour cette année universitaire 2023 – 2024 !

Frédéric

Les Cryptoportiques de la ville d’Arles, avril 2022

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
fredericmellet (23 septembre 2023). Du rêve à la réalité. Classiques et numériques. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mvs5


3 réflexions sur « Du rêve à la réalité »

  1. Ravi de vous rencontrer Frédéric, j’imagine à quel point il peut être difficile de concilier travail et études, mais étant donné que votre passion, vous avez raison d’y investir votre temps, très grande estime!

  2. Enchantée de faire partie de ta promotion Frédéric; j’espère que ce premier pas t’aidera à accomplir tes objectifs. Au plaisir de pouvoir bientôt peut-être travailler et échanger avec toi au sein de ce master !

  3. Au plaisir de vous accompagner dans ce beau projet, même loin de l’obélisque et des sarcophages arlésiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search