Projet Perseus

Perseus Digital Library est une bibliothèque en ligne hébergeant surtout des textes grecs et latins, accompagnés de leurs traductions et commentaires, mais aussi dans une moindre mesure des collections de littérature arabe, allemande ou italienne. Perseus propose aussi une collection d'”artefacts”, photos ou reconstitutions d’objets antiques. Le projet nait à la fin des années 1980 et sa première version est publiée en 1992 par l’université de Tufts, qui l’administre toujours, avec la collaboration des universités de Yale et Harvard entre autres. Son but est de réunir et de rendre accessible une large collection de matériaux et d’outils de recherche, surtout dans le domaine des humanités classiques. 

 

 

La fonction centrale de Perseus est de proposer un grand nombre de textes latins et grecs (environ 10 millions de mots en latin et 13 millions en grec). Le “Perseus catalog” permet de trouver des auteurs, leurs œuvres et différentes éditons et traductions bien plus facilement. La barre de recherche permet aussi de trouver des textes, mais propose également une recherche textuelle plus avancée, une recherche d’entrées de dictionnaires, ou une recherche de toutes les occurrences d’un lieu ou d’un personnage, entre autres fonctionnalités. Pour chaque œuvre, en plus du texte en langue originale, Perseus propose une traduction en anglais et parfois des éléments d’apparat critique, notes ou commentaires. 

La lecture d’une œuvre se fait à même le site, par portions de texte à travers lesquelles on peut naviguer par une sorte de barre de progression en haut de la page et par une barre de recherche où l’on peut entrer une référence de chapitre ou de vers précis. A droite et à gauche, on trouve divers outils de navigation dans le texte ou d’analyse de celui-ci. On peut superposer au texte original une traduction et des notes, en ayant parfois le choix de l’édition, ainsi que, notamment, un tableau des mots les plus fréquents et un accès à un outil de recherche lexicale plus poussé. La particularité la plus importante de Perseus est de pouvoir, en lisant le texte, accéder à des outils d’analyse morphosyntaxique pour chaque mot, en cliquant directement dessus. On a alors un aperçu d’identification et de traduction du mot, et la compréhension du texte est facilitée par cet outil d’identification rapide, même s’il n’est pas toujours complétement fiable. 

Perseus est fondé sur un principe d’accessibilité et de transparence, le site fonctionne donc en open source. Ce projet est donc non seulement complétement accessible à tous, sans devoir s’inscrire, mais son code source est entièrement disponible aussi, et chaque texte accessible en version XML. 

Le projet continue d’être développé, surtout sur des sortes d’extensions de Perseus, notamment Scaife Viewer et Beyond Translation. Le premier est, comme son nom l’indique, un espace de visualisation du texte plus adapté, avec un catalogue plus large. Beyond Translation est une synthèse de Perseus et Scaife Viewer, avec une présentation plus claire et d’autres outils ( métrique, rappels grammaticaux, identification des formes et des fonctions grammaticales, analyses du texte tirées de New Alexiandria). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
inesleguillou (15 octobre 2023). Projet Perseus. Classiques et numériques. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mvse


Une réflexion sur « Projet Perseus »

  1. Je te remercie d’avoir détaillé les options de recherche de Perseus : jusque là, je n’avais utilisé le site que pour vérifier des analyses grammaticales, qui d’ailleurs sont assez étonnantes avec un principe de vote pour savoir si tel mot est plus un nominatif ou un vocatif… Je viens de trouver le poème tardif sur lequel je travaille pour mon mémoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search