PHI Latin Texts

Le site PHI Latin Texts est une bibliothèque numérique de textes latins créée par la Packard Humanities Institute, une association à but non lucratif spécialisée dans la recherche en sciences humaines. On pouvait retrouver ces ressources auparavant sur CD-ROMs rédigé en Beta Code. Le site ne permet pas d’exporter de ressources comme par exemple au format pdf, mais il est possible de faire un simple copier-coller tant que cela sert à un usage personnel.

  • La page d’accueil

La bibliothèque est assez bien fournie, elle est représentée par une liste de plus d’une centaine d’écrivains latins et encore plus de textes (des débuts de Rome à l’Antiquité Tardive). Les auteurs sont écrits la plus part du temps avec leur nomen, praenomen et cognomen. La présentation du site est épurée et le visuel agréable grâce à un jeu de couleurs assez doux. Il est possible en cliquant sur un bouton de faire apparaître des textes un peu moins connus, ce sont souvent de courts épigrammes. On peut noter que la liste n’est pas facile à lire, étant donné qu’elle donne pêle-mêle les noms d’auteur sans ordre remarquable. De plus, il n’est pas fait mention de dates, d’époques, de styles littéraires qui pourraient permettre de se repérer plus facilement dans la page d’accueil.

  • La recherche par mot

Exemple d’une recherche avec le mot “Achille”

PHI donne accès à de nombreux textes et cela sans avoir d’auteur particulier en tête. Une simple recherche par mot-clé et ce sont toutes les phrases des œuvres présentant ce dernier qui apparaissent à l’écran.

  • Les filtres

Des filtres à base de connecteurs logiques sont donnés afin de garantir une recherche plus fine.

  • La concordance

Exemple d’une recherche avec les mots “Achille” et “Armes”

L’outil concordance est très intéressant et pourrait se révéler très utile lorsqu’on veut savoir savoir si un auteur fait le rapprochement entre deux termes que l’on étudie.

  • Les sources

Exemple de la “Guerre des Gaules” de Julius César

Les sources sont accessibles, cependant les textes choisis semblent avoir été empruntés à des éditions anciennes (on ne peut trouver quelque chose de plus récent que 1990). Pour chaque auteur, il n’est question que d’une seule édition.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
hugocaveriviere (14 octobre 2023). PHI Latin Texts. Classiques et numériques. Consulté le 12 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mvsc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search