Plan: l’Hercule Furieux de Sénèque

1-124 Monologue Junon

Junon se plaint qu’Hercule ait réussi toutes les épreuves qu’elle lui a imposées et qu’il s’en soit sorti grandi. Elle décide de l’obliger à affronter un être aussi fort que lui: lui-même. Elle va lui envoyer la folie furieuse qui le poussera à tuer ses propres enfants.

1-21 Junon vient sur terre à cause des infidélités de son mari dont les concubines habitent le ciel
Énumération des mortelles transformées en divinités qui habitent le ciel, évocation de Bacchus. Évocation de Thèbes et des concubines de Zeus qui l’ont habitée.
Thèmes: Mythes (Bacchus, Sémélé, Ariane, Antiope, Calisto, Europe, les Atlantides, Orion, Persée, Diane et Apollon)
21-29 Évocation d’Alcmène, de la naissance d’Hercule et de la haine qu’elle éprouve envers lui
Junon évoque la guerre qu’elle veut lui livrer.
Thèmes: Généalogie (Hercule), haine de Junon
30-52 Comment lui nuire?
Hercule a vaincu toutes les épreuves qu’Héra lui a envoyées ; elles ont fait grandir sa gloire et ont prouvé sa filiation à Jupiter.
Thèmes: Mythe d’Hercule (lion de Némée, hydre de Lerne, descente aux enfers)
52-74 Il pourrait un jour vaincre Jupiter et prendre sa place
Hercule a mis à découvert les secrets des enfers et ramené Cerbère ; s’il a vaincu les régions inférieures, il pourrait s’emparer du royaume supérieur. Il veut atteindre les dieux d’en haut.
Thèmes: Mythe d’Hercule (enfers, Cerbère, Hercule a porté le ciel), Enfer Haut/bas
75-83 Junon parle à sa colère
Elle lui demande de poursuivre Hercule.
Thèmes: Mythes (Titans, lion de Némée)
84-106 Junon décide qu’Hercule se fera la guerre à lui-même
Puisqu’il n’a d’égal en force que lui-même, il se fera la guerre. Junon appelle les Euménides. Elle appelle des Enfers –auxquels Hercule croit avoir échappé– plusieurs calamités parmi lesquelles la Folie Furieuse (furor), surtout, qui doit servir sa passion.
Thèmes: Mythes (Euménides), colère de Junon, violence, Enfers
Remarque: 2e pers. sg, s’adresse à Hercule.
107-122 Junon décide qu’Hercule tuera ses enfants
Pour qu’Alcide soit mené par la folie, elle-même doit d’abord délirer. Il faut qu’après être revenu des Enfers, il souhaite la mort. Il tuera donc ses enfants lui-même.
Remarque: elle le nomme «Alcide».
Thèmes: Enfers/en haut/ en bas
123-124 Le jour se lève: il est temps d’entamer le combat
Thème: lumière

125-204 Choeur

La vie est brève, il faut en profiter. Une vie modeste est moins dangereuse qu’une vie de gloire. On ne peut pas lutter contre son destin: Alcide va vers la mort.

125-136 Éveil de la nature à l’arrivée du jour
Thèmes: Mythe (Callisto), Lumière
137-159 Début des activités des hommes et des animaux
Thèmes: Lumière, Mortels, Mythe (Philomèle)
160-185 Réflexion philosophique
Réflexion sur les préoccupations humaines, l’inconstance et la brièveté de la vie dont il faut donc profiter tant que les circonstances le permettent.
Thèmes: Destin, mortels, brièveté de la vie
186-191 Adresse à Alcide qui se presse vers la mort alors qu’on ne peut rien contre le destin
Thème: Destin
192-201 Considérations sur la gloire
Vivre une vie modeste est moins dangereux qu’une vie de gloire: un cœur ambitieux retombe de plus haut.
Thème: gloire, destin
202-204 Annonce l’arrivée de Mégare et d’Amphitryon

205-331 Mégare – Amphitryon

Mégare demande à Jupiter de faire cesser les souffrances qu’Héra envoie. Elle évoque les épreuves d’Hercule, la ville de Thèbes à présent aux mains de Lycus. Elle promet des sacrifices à Jupiter et à Cérus si Hercule revient.

205-251 Adresse de Mégare à Zeus pour qu’il fasse cesser les épreuves que Junon envoie à Alcide
Mégare rappelle les exploits de son mari et déplore qu’il n’en profite pas.
Thèmes: Mythe d’Hercule (serpents, hydre de Lernes, biche aux cornes d’or, lion de Némée, étables d’Augias, chevaux de Diomède, sanglier d’Arcadie, taureau de Crète, pommes du Jardin des Hespérides, oiseaux du lac Stymphale, reine des Amazones), colère de Junon
251-278 Mégare parle de Thèbes
Elle évoque la mort de son père et de ses frères, l’histoire de Thèbes, les liens entre Thèbes et Jupiter. Elle ajoute que Thèbes est tombée maintenant aux mains de Lycus, mais qu’Hercule reviendra bientôt pour le châtier.
Thèmes: Généalogie, histoire de Thèbes, mythe (Amphion, Cadmos), pouvoir, vengeance
279-308 Mégare appelle Hercule pour qu’il revienne
Elle évoque ses exploits. Elle promet des sacrifices à Jupiter et à Cérès si Hercule revient ; s’adressant à Hercule (304), elle souhaite soit qu’il revienne, soit qu’il entraîne la famille dans la mort.
Thèmes: Mythe d’Hercule (fleuve Tempé), lumière (v.282), rapports Hommes/dieux, Eleusis, mort
309-328 Dialogue Amphitryon – Mégare: Amphitryon demande à Mégare de reprendre courage et d’espérer ; Mégare est pessimiste.
Échange sur les optimistes et les pessimistes. Amphitryon rappelle les exploits d’Hercule
Thèmes: Optimisme, pessimisme, mythe d’Hercule (Syrtes)
329-331 Mégare annonce l’arrivée de Lycus

332-357 Lycus, Megare, Amphitryon – Monologue de Lycus

Lycus n’a pas de sang royal ; il a usurpé le trône par la violence, ce qui le place dans une situation instable. Il a décidé de s’unir à Mégare pour affermir son pouvoir.

332-340 Lycus se présente: il énumère tout ce qu’il possède. Il se glorifie de ne pas avoir de nobles aïeux
Pour lui, qui vante sa race ne se targue que du mérite d’autrui.
Thème: Généalogie (Lycus)
341-348 Il veut s’unir à Mégare
Comme le pouvoir usurpé est instable, il pense que son union à Mégare affermira sa puissance et donnera de l’éclat (colorem) à son origine.
Thèmes: Pouvoir, mariage, lumière/obscurité
348-353 Si elle refuse, Lycus veut tuer les enfants d’Hercule
Il pense qu’elle ne refusera certainement pas mais si c’est le cas, il supprimera la lignée d’Hercule. Le peuple lui en voudra peut-être mais un roi doit supporter d’être haï.
Thèmes: Généalogie (lignée), pouvoir, rapports roi/peuple

354-357 Annonce de l’arrivé de Mégare à côté d’Amphitryon.

358-429 Lycus – Megare

Lycus propose à Mégare de faire la paix en s’unissant à lui. Elle refuse parce qu’il est le meurtrier de son père et de ses frères et qu’elle veut rester fidèle à Hercule. Lycus décide de la faire mourir.

358-383 Lycus propose à Mégare de partager le trône avec lui
Il dit que vouloir la paix est utile au vainqueur et nécessaire au vaincu. Mégare refuse de toucher la main souillée par le meurtre de ses frères et son père. Elle partage avec le peuple sa haine pour lui.
Thèmes: Souillure, haine, rapports peuple/roi, pouvoir
384-396 Mégare prédit à Lycus une punition par un dieu vengeur
Évocation des crimes punis à travers l’histoire de Thèbes.
Thèmes: Mythes de Thèbes (Œdipe, Eteocle et Polynice, Niobé, Cadmus), destin, vengeance
397-412 Lycus insiste pour faire la paix avec Mégare
Il veut que Mégare quitte sa rage et apprenne à se soumettre, comme Alcide. Il se justifie par le fait que la violence n’a pas de mesure et que, si le père de Mégare luttait pour son royaume alors que Lycus était poussé par la cupidité, ce qui importe est l’issue de la guerre, non sa cause. Mégare lui plaît parce qu’elle reste fière dans sa disgrâce.
Remarque: arma non seruant modum («le fer est sans mesure») = annonce des actes d’Hercule?
Thèmes: Guerre, valeurs, violence, pouvoir
413-421 Mégare refuse
Elle veut rester fidèle, même sous la menace de la violence.
Remarque: v. 421, elle s’adresse à son Hercule: moriar, Alcide, tua («je mourrai tienne, Alcide»).
Thèmes: violence, fidélité
422-429 Lycus finit par décider de tuer Mégare
Courtes répliques. Lycus trouve ce désir de fidélité à Hercule inutile. Il traite Mégare d’orgueilleuse, menace de la forcer, il lui demande de choisir un cadeau. Mégare résiste. Elle demande comme cadeau aut tuam mortem aut meam («ta mort ou la mienne») ; Lycus décide qu’elle mourra.
Thèmes: Mythe d’Hercule (descente aux Enfers), fidélité, mariage.

429-515 Lycus-Mégare-Amphitryon

Lycus met en doute l’origine divine et le courage d’Hercule. Évocation par Amphitryon d’être punis par Hercule, dont aucun cependant n’avait violé sa femme. Lycus estime qu’il a le droit de la forcer puisqu’il est roi. Mégare invoque les âmes des Thébains au destin malheureux pour qu’elles frappent de malédiction cette union forcée. Lycus fait préparer un bûcher.

429-438 Lycus-Mégare Lycus dévalorise Hercule en le traitant d’esclave (au service d’un roi). Il dit que la valeur ne consiste pas à être exposé aux monstres. Il met en doute sa naissance divine (quo patre genitus caelitim sperat domos?)
Thèmes: Valeur, généalogie d’Hercule, mythe d’Hercule.
438-442 Amphitryon-Lycus: Amphitryon prend la parole pour défendre Hercule
Il fait taire Mégare: miseranda coniunx Herculis magni, sile («épouse infortunée du grand Hercule, silence!»). Il prouve l’origine divine d’Alcide en rappelant ses exploits (combat contre les Géants) pour défendre les dieux et en évoquant la haine de Junon, preuve supplémentaire de son origine.
Thèmes: Mythe d’Hercule (combats contre les géants), colère d’Héra, généalogie d’Hercule
442-463 Lycus-Amphitryon: échanges sur les unions entre hommmes et dieux
Lycus déclare que les hommes ne peuvent pas s’unir aux dieux. Amphitryon rappelle les origines d’Apollon, de Bacchus. Ces naissances sont toujours compensées par des périls parce qu’il coûte cher de naître dieu. Pour Lycus, quand un être est malheureux, c’est qu’il est humain.
Thèmes: Rapports Dieux/mortels, différences dieux/mortels, Mythes (Apollon, Bacchus)
464-489 Lycus-Amphitryon: discussion sur le courage d’Hercule
Lycus met en doute le courage d’Hercule en évoquant dans son histoire des faits qui prouveraient qu’il est efféminé et en rappelant des exploits/massacres qui ne lui étaient pas demandés (Eurytos) ; Amphitryon réplique en évoquant d’autres exploits. Il prédit à Lycus qu’il sera parmi les victimes citées dont aucune pourtant n’a souillé sa couche nuptiale.
Thèmes: Mythe d’Hercule (Antée, Cycnus, lion de Némée, Omphale, Iole, Eryx, Cycnos, Géryion), mariage, courage, viol
489-494 Lycus veut un enfant de Mégare, même s’il doit la violer.
Lycus estime que ce qui est permis à Jupiter l’est au roi. Même si Mégare refuse, il aura un enfant d’elle.
Remarque: comparaison par Lycus de l’union Jupiter/Alcmène au viol de Mégare par Lycus.
Thèmes: viol, Hommes/dieux, Jupiter, pouvoir
495-500 Mégare invoque les âmes des anciens rois de Thèbes pour qu’ils maudissent cette union
Elle évoque les destins malheureux qui ont frappé les anciens rois de Thèbes.
Thèmes: Mythe, Histoire de Thèbes (Œdipe, Créon, Labdacus, Aegyptus, Danaïdes)
501-515 Lycus ordonne que l’on prépare un bûcher
Il veut y faire périr Mégare et les siens. Amphitryon demande à tomber le premier. Lycus s’en va adorer le roi des mers

516-523 Amphitryon

Amphitryon prie Jupiter qui ne l’entend pas ; il reconnaît le bruit des pas de son fils.

524-591 Chœur

Éloge d’Hercule et de ses exploits ; description des enfers. Souhait qu’Hercule parvienne à sortir des Enfers, comme Orphée avant lui.
524-546 Injustice de la Fortune: Eurysthée règne oisif alors qu’Hercule se fatigue: évocation de ses exploits
Thèmes: Mythe d’Hercule (Atlas, hydre de Lernes, pommes du jardin des Hespérides, Scythes nomades, ceinture de la reine des Amazones), destin
547-565 Description des Enfers
Thème: Enfers
566-591 Souhait qu’Hercule parvienne à revenir des Enfers. Évocation d’Orphée.
Évocation du retour d’Orphée des enfers, de sa perte d’Eurydice par amour. Si la royauté a pu être vaincue par l’harmonie, elle peut l’être par la force.
Thèmes: Destin, lumière/obscurité, Mythe d’Orphée, Enfers

592-617 Arrivée d’Hercule

Hercule revient triomphant des Enfers. Il demande à Junon ce qu’il doit encore faire et s’interroge sur la présence des soldats de Lycus devant le temple.
592-612 Retour triomphant d’Hercule
Il demande à Phébus de lui pardonner s’il a vu Cerbère (qu’il ne devait pas voir) et demande à Jupiter et à Neptune de ne pas le regarder pour ne pas être souillés puisque Cerbère ne doit être vu que de celui qui l’a amené et de celle qui a ordonné.
Thèmes: Souillure, Interdiction, mythe d’hercule, Nuit/jour, Enfers
613-617 Il demande à Junon ce qu’il lui reste encore à faire et découvre la présence des soldats de Lycus.

618-639 Amphitryon-Hercule-Thésée-Mégare

Amphitryon explique la prise de pouvoir et les intentions de Lycus ; Hercule s’en va pour le tuer.

618-630 Hercule apprend que Lycus a pris le pouvoir
Il découvre ses enfants en haillons, Mégare en vêtements de deuil ; Amphitryon lui explique que Lycus a tué le père et les frères de Mégare et veut les mettre à mort: Mégare, les enfants et lui.
631-639 Hercule décide de tuer Lycus
Il veut s’en charger lui-même, malgré le fait que Thésée, arrivé avec lui, se propose de s’en charger. Il s’en va.
Thèmes: Vengeance, ingratitude, violence

640-829 Thésée-Amphitryon

Thésée décrit les Enfers ; il raconte comment Hercule y est descendu et est parvenu à en sortir avec Cerbère et lui.

640-661 Thésée tranquillise Amphitryon et Mégare. Amphitryon l’interroge sur les Enfers
Avant de commencer à parler des Enfers, Thésée s’adresse à Pluton et à Proserpine pour qu’ils lui permettent d’en révéler les secrets.
Thèmes: Mythe de Proserpine, Enfers, interdits, rapports dieux/mortels
662-727 Situation géographique de l’entrée des Enfers
Courant, gouffre, chemin sans retour, atmosphère lugubre (hibou, vautour), sons (cris de la chouette), personnification de sentiments liés au malheur (Épouvante, Terreur, Désespoir…), rien de vivant n’y habite. Description de Pluton (il a les traits de Jupiter quand il lance sa foudre).
Thèmes: Enfers, obscurité/lumière («faible lueur du jour», «soleil mourant», «lumière mêlée de nuit»)
727-759 Jugement des mortels aux Enfers
Parmi les juges, il y a Minos et Rhadamante. Chaque coupable souffre du mal qu’il a fait. Thésée parle des gens condamnés qu’il a vus. Ceux qui se sont bien comportés vont dans l’Elysée.
Thèmes: Mythes (Ixion, Sisyphe, Tantale, Tityos, Danaïdes, Ino, filles de Cadmus, Phinée)
760-812 Récit de l’exploit d’Hercule aux Enfers
Ceux qu’Hercule a vaincus se mettent à trembler. Il prend la barque de Charon et arrive devant le palais de Pluton. Description de Cerbère. Hercule présente la tête de Némée à Cerbère et le frappe de sa massue. On lui permet de repartir avec Cerbère et avec Thésée.
Thèmes: Mythe d’Hercule (Centaures, Lapithes, hydre de Lernes), Enfers (Charon, Cerbère)
813-829 Sortie des Enfers
Cerbère frappé par la lumière du soleil secoue ses chaînes. Thésée aide Hercule à le maîtriser. L’animal ébloui se cache dans l’ombre d’Hercule. Le peuple loue Hercule.
Thèmes: Cerbères, Lumière/Obscurité, mythe d’Hercule

830-894 Choeur

Le chœur chante Hercule qui revient vivant des Enfers.

830-874 Description des enfers où Hercule a été envoyé et adresse à la mort
Description des Enfers et des personnes qui les peuplent. On n’y arrive jamais trop tard car quand on y est on ne peut plus en revenir. Adresse à la mort à qui nous sommes destinés dès la naissance.
Thèmes: Obscurité, Vieillesse, mort
875-894 Invitation à se préparer à fêter la victoire d’Hercule
C’est un jour de bonheur pour Thèbes.
Thèmes: Lumière/ombre, Mythe d’Hercule

895-939 Hercule veut faire un sacrifice

Hercule a tué Lycus et ses partisans. Il veut faire un sacrifice pour honorer Jupiter et les autres dieux.

895-918 Hercule annonce qu’il a tué Lycus et ses partisans
Il se prépare à offrir un sacrifice à son père (Jupiter) et aux dieux d’en-haut en y immolant des victimes. Prière à Pallas, Bacchus, Phébus et Diane, et aux autres dieux qui ne sont pas les fils d’Héra.
Thèmes: religion, rite, mythes (Pallas, Bacchus et Lycurguee, Phébus et Diane, Zéthus, Dircé)
918-939 Amphitryon conseille à Hercule de se purifier. Prière et vœux d’Hercule
Amphitryon conseille qu’Hercule se purifie d’abord les mains souillées du sang des ennemis ; Hercule veut offfrir le sang de Lycus à Jupiter. Il fait une prière appelant à la paix, à l’absence de tyrans…
Remarque: et si quod parat (tellus) monstrum, meum sit («et si la terre doit encore porter un monstre, qu’il soit pour moi»)
Thèmes: religion, rites, souillure

939-986 Début de la folie d’Hercule

939-952 Hercule commence à avoir des illusions
Sed quid hoc? («Qu’est-ce que c’est?»). Il voit le ciel s’assombrir, se couvrir d’étoiles en plein jour ; il voit Lion («son premier travail») briller, bouillant de colère.
Thèmes: Folie, lumière/obscurité, Mythe d’Hercule (Lion de Némée)
952-954 Amphitryon remarque un changement de comportement chez son fils
Il perçoit sa vue troublée et son regard égaré ; il tente de le ramener au calme.
Thème: Folie
955-986 Hercule veut accéder au ciel, après avoir vaincu terre, mers et Enfers. Il menace Jupipter. Amphitryon tente de le calmer
Il croit voir les dieux l’appeler au firmament ; une seule voix s’y oppose. Il menace Jupiter de libérer Saturne, d’envoyer vers lui les Titans, de superposer les montagnes pour atteindre le ciel. Il croit voir des êtres échappés des Enfers.
Thèmes: Folie, enfers, mythes (Titans, Centaures, Géants, Tityos, Erynis, Tisiphone)

987-1053 Hercule Furieux

Prenant ses enfants pour ceux de Lycus et Mégare pour Junon, Hercule les tue l’un après l’autre. C’est Amphitryon qui annnonce chaque fois la mort des enfants, puis de Mégare. Il présente son cou pour qu’Hercule le tue lui aussi, mais Thésée l’éloigne. Hercule s’endort. Amphitryon cache ses armes.

987-1029 Hercule prenant ses enfants pour ceux de Lycus et Mégare pour Junon les tue, l’un après l’autre
Il tue les deux premiers enfants de ses flèches ; le troisième, qu’il poursuit, meurt de peur. Il abat Mégare en la frappant de sa massue.
1030-1053 Fin de la folie d’Hercule, qui s’endort
Hercule croit avoir sacrifié un troupeau à Junon. Amphitryon se présente pour être sacrifié. Hercule se met à trembler et s’endort. Lorsqu’il est endormi, Amphitryon demande aux esclaves d’enlever ses armes.

1054-1137 Chœur

1054-1081 Lamentations du chœur qui prie les dieux pour qu’ils le ramènent à la raison
Le choeur invoque le Soleil dont Hercule connaît les deux maisons (Orient-Occident). Il prie les dieux de ramener Hercule à la raison et demande au sommeil de le garder jusqu’à ce que sa raison soit revenue.
1082-1099 Description d’Hercule qui dort
Dans son sommeil, il cherche son arc. Prière du chœur pour qu’Hercule retrouve la raison. Prière aussi pour qu’il continue à délirer parce que la folie peut l’innocenter.
1100-1121 Invitation au deuil, souhait qu’Hercule puisse le surmonter
Le chœur invite le ciel, les Enfers, les mers à participer au deuil.
Thème: deuil
1122-1137 Adresse aux enfants d’Hercule

1138-1191 Réveil d’Hercule

Hercule se réveille. Il pense qu’un être plus fort que lui a volé ses armes. Il découvre les corps de sa femme et de ses enfants et réclame le coupable pour les venger.

1138-1142 Hercule se demande où il est
Thème: Mythe d’Hercule (Géryon)
1143-1148 Il comprend qu’il est de retour. Il aperçoit des corps sanglants
Il a peur (paueo) et pressent un malheur.
1149-1159 Hercule réclame de voir celui, certainement engendré par Jupiter, qui l’a vaincu
Il ne voit pas son père, sa femme, ses fils, ses armes, sa peau de lion. Il pense qu’un héros plus fort que lui les lui a ôtés.
Thème: Mythe d’Hercule (naissance d’Hercule, force)
1159-1173 Il découvre les corps de sa femme et de ses enfants. Il défie le coupable en se présentant à lui désarmé
Il réclame son vainqueur (uictor Alcidiae) – peut-être le vengeur d’un des monstres qu’il a vaincus.
Thème: Mythe d’Hercule (Diomède, Géryon, Titans)
1173-1182 Hercule demande à Thésée et à son père de lui répondre
Il remarque que Thésée et son père fuient son regard, cachent leur «visage rouge de honte» (pudibunda ora) et pleurent. Il insiste pour qu’on lui réponde, songe à Eurysthée ou à des partisans de Lycus.
1183-1191 Amphitryon tente de fuir les questions
Court échange entre Hercule et Amphitryon sur la lâcheté et la vengeance.
Thèmes: Vengeance, lâcheté

1192-1294 Désir de suicide d’Hercule

Quand Hercule comprend qu’il est l’auteur du meurtre de sa femme et de ses fils, il réclame ses armes pour se tuer. Amphitryon tente de l’en dissuader en accusant Junon d’être la vraie coupable, en demandant à Hercule de prendre pitié de lui, le père ; pour Hercule, la honte est trop forte. Si on ne lui rend pas les armes, il menace de tout détruire pour se tuer.

1192-1201 Hercule comprend qu’il est coupable. Amphitryon accuse Junon
Hercule reconnaît ses flèches et comprend. Amphitryon estime que son fils est victime et que Junon est la vraie coupable.
Thèmes: Mythe d’Hercule (hydre de Lernes), colère de Junon
1202-1221 Hercule décide de se tuer
Il demande à son père Jupiter de venger ses petits-fils en le punisssant, comme il a puni d’autres hommes. Amphitryon pense que son fils n’est pas délivré de sa folie mais qu’il la retourne contre lui-même
Remarque: «Je vais rendre Hercule aux enfers» (inferis reddam Herculem)
Thèmes: Mythes (Prométhée, Jason et les Argonautes), suicide, deuil
1221-1236 Hercule décrit les Enfers qu’il veut rejoindre. Il veut aussi détruire ses armes et brûler ses mains
Remarque: dent arma poenas («que mes armes soient punies») – novercales manus («mains de marâtre»)
Thèmes: Enfers, vengeance, punition
1237-1245 Amphitryon explique à son fils qu’il doit être courageux en supportant son malheur
Amphitryon explique à son fils qu’il est temps qu’il «soit Hercule» (nunc Hercule opus est) en supportant son malheur. Hercule ne peut se débarrasser de sa honte. Il réclame ses armes.
Thèmes: Courage, honte
1246-1257 Amphitryon réclame en vertu de sa place de père le droit de jouir de la présence de son fils
Il dit que jusqu’à présent il n’a jamais pu profiter de ses travaux et a vécu dans la crainte.
Thèmes: Famille, généalogie d’Hercule
1258-1272 Pour Hercule, seule la mort peut effacer sa souillure
Il ne voit aucune raison de maintenir son âme à la lumière (in ista luce). C’est pour éviter de tuer son père qu’il veut périr. N’ayant accordé de grâce à personne, il ne peut se l’accorder à lui même.
Remarque: iam amisi (…) manus, etiam furorem «J’ai déjà perdu… mes mains (souillées), et même ma folie»
Thèmes: Lumière, souillure
1272-1294 Thésée tente en vain de convaincre Hercule
Hercule menace de tout détruire pour se tuer si on ne lui rend pas ses armes. Il estime que vivant il est coupable et mort il est victime. Il sent un monstre féroce rôder près de lui depuis longtemps. Il veut que sa main (dextra) accomplissent un acte qui dépasse ses douze travaux.
Thèmes: folie, suicide, douleur.

1295 – 1321 Hercule renonce au suicide

On rend ses armes à Hercule. Amphitryon menace de se suicider. Hercule renonce au suicide.

1295-1313 On rend ses armes à Hercule. Amphitryon menace de se suicider
Il le rend responsable de ses choix: (miserum aut potes me facere, felicem potes, «tu ne peux faire mon malheur, mon bonheur, si»)
1314-1321 Hercule décide d’obéir à son père (succumbe, uirus, perfer imperium patris) en renonçant à son intention
Remarque: Il demande à Thésée de relever son père, puisque sa main étant souillée, il ne peut le faire lui-même. Amphitryon «la baise avec joie».
Thèmes: Famille, généalogie d’Hercule, souillure, rapports père/fils

1321-1344 Départ d’Hercule et Thésée

Hercule ne sait où aller, où se cacher. Thésée lui propose de le suivre à Athènes, terre qui rend l’innocence, même aux dieux.

1321-1341 Hercule demande à Thésée de le reconduire chez les morts, à l’abri des regards
Connu partout Hercule ne sait où aller pour laver les souillures de sa main (dextram). Il veut retourner chez les ombres pour être à l’abri des regards… Quoique là aussi, on le connaisse (sed et ille nouit).
Thèmes: Honte, souillure, Enfers
1341-1344 Thésée l’invite chez lui
Chez Thésée, la main de Mars (Gradiuus) fut absoute d’un crime, parce que c’est la terre qui rend l’innocence, même aux dieux.
Thèmes: Souillure, Hommes-dieux, amitié

Plan: l’Hercule Furieux d’Euripide

1-59 Monologue d’Amphitryon

Amphitryon expose la situation: il garde les enfants d’Héraclès avec leur mère, Mégare, à Thèbes, alors qu’Héraclès s’est rendu aux Enfers. Lycos a pris le pouvoir. Ils ne peuvent plus rentrer dans le palais, parce qu’on en a scellé les portes. Le père de Mégare et ses frères ont été tués.

1-12 Généalogie d’Amphitryon, Mégare, Héraclès
Thèmes: Naissance d’Héraclès, généalogie, Thèbes
13-25 Dernière épreuve d’Héraclès
Thèmes: Exil d’Amphitryon, colère d’Héra, Enfers
26-36 Généalogie de Lycos et meurtre de Créon
Thèmes: Généalogie
37-43 Intentions de Lycos
Lycos veut faire périr Amphitryon, Mégare et les enfants d’Héraclès par crainte que devenus adultes ils ne vengent leurs parents.
Thèmes: Généalogie (enfants d’Héraclès), Enfers (Héraclès dans les profondeurs de la terre)
44-59 Conditions de vie d’Amphitryon, de Mégare et des enfants
Thèmes: Dénuement, abandon des amis

60-106 Amphitryon-Mégare

Mégare expose la situation. Elle évoque son bonheur passé (sa naissance, son mariage avec Héraclès). Elle parle de ses enfants. Elle pense qu’ils vont mourir. Amphitryon continue à espérer.

60-68 Mégare évoque le passé et le sort qui les attend
Mégare évoque la jeunesse d’Amphitryon puis sa propre naissance, son mariage avec Héraclès, son bonheur passé, le sort qui les attend, les enfants qui attendent leur père.
Thèmes: Généalogie, Destin
80-87 (Mégare-Amphitryon) Mégare demande s’il faut encore espérer ou accepter la mort
Thèmes: Destin, abandon par les amis
88-106  (Mégare-Amphitryon) Mégare pense que si la mort est inévitable, il ne faut plus la retarder. Amphitryon garde espoir
Thèmes: Destin, bonheur, espoir

107-139 Chœur: Parodos

Les vieillards expriment leur soutien à la famille d’Héraclès.

107-117 Strophe
Les vieillards se présentent + adresse à Mégare, aux enfants et à Amphitryon.
Thèmes: Vieillesse
118-129 Antistrophe
Les vieillards se soutiennent – souvenir de la force de leur jeunesse.
Thèmes: Vieillesse
130-137 Épode
Le chœur se lamente du malheur qui attend les enfants d’Héraclès et de ce que la Grèce va perdre.
138-139 Annonce de l’arrivée de Lycos

140-251 Lycos, Amphitryon

Lycos conseille à Mégare et à Amphitryon d’accepter leur mort et celle des enfants. Il refuse l’origine divine d’Héraclès ainsi que la grandeur de ses exploits et l’accuse de lâcheté, ce qu’Amphitryon réfute. Lycos ordonne qu’on prépare un bûcher.

140-150 Lycos conseille à Amphitryon et à Mégare d’accepter la mort.
Il leur dit qu’il n’y a plus d’espoir qu’Héraclès revienne et qu’il n’est pas nécessaire de retarder leur arrêt de mort
151-164 Lycos: il minimise les travaux d’Héraclès et l’accuse de lâcheté (arc)
Thèmes: Mythe d’Héraclès (hydre de Lerne, Némée), valeur (courage)
165-169 Lycos explique pourquoi il veut tuer les enfants d’Héraclès
Thèmes: Créon, vengeance
170-187 Amphitryon défend Héraclès
Il accuse Lycos de sacrilège pour avoir accusé Héraclès de lâcheté. Il évoque la renommée d’Héraclès issue de ses exploits et la compare à celle de Lycos, inexistante. Il souligne les qualités qu’a un archer.
Thèmes: Mythe d’Heraclès (Gigantomachie, Centaures), valeur (courage)
206-216 Amphitryon implore la pitié de Lycos pour les enfants, accuse Lycos de lâcheté et Zeus d’injustice
Il menace Lycos de subir la violence divine s’il use de la violence.
Thèmes: Destin, dieux, vengeance
217-235 Amphitryon parle des exploits d’Héraclès et de sa vieillesse
Il parle des exploits accomplis par Héraclès pour Thèbes, pour la Grèce, sans retour ; s’il était encore jeune, il se battrait.
Thèmes: Ingratitude, vieillesse
236-237  Coryphée : il soutient Amphitryon
Remarque: Il parle de sa vieillesse (κἄν βραδύς τις ᾖ λέγειν: même quand il est lent à parler).
Thèmes: vieillesse
238-251 Lycos ordonne qu’on prépare un bûcher et menace les vieillards du chœur d’un malheur

252-274 Chœur

Le chœur défend les enfants d’Héraclès. Il accuse Lycos d’avoir ruiné le pays qu’il gouverne. Il dit ce qu’il ferait s’il n’était pas devenu impuissant à se battre.
Mythe (origine des Cadméens), vieillesse

275-311 Mégare

Mégare demande à Amphitryon d’accepter la mort.

275-294 Mégare conseille aux vieillards de ne pas se mettre en danger en défendant sa famille et demande à Amphitryon de se résigner
Elle lui demande de se résigner pour mourir dans l’honneur plutôt que dans les flammes.
Thèmes: Valeur (honneur)
295-311 Mégare argumente
Aucun mort n’est jamais revenu de l’Hadès ; il ne sera pas possible de faire fléchir Lycos ; l’exil plongerait les enfants dans la pauvreté ; lutter contre les décisions des dieux est courageux mais insensé.
Thèmes: l’Hadès, le destin, les décisions des dieux

312-315 Coryphée

Il se dit trop vieux pour lutter, pour aider Amphitryon.
Thème: Vieillesse

316-347 Amphitryon, Mégare, Lycos

Amphitryon se résigne à accepter de mourir. Mégare et lui demandent la faveur de mourir les premiers et se retirent pour se préparer.

316-326 Amphitryon se dit résigné et demande une grâce
Il a résisté pour conserver les enfants mais il se résigne. Il demande la grâce pour Mégare et lui de mourir avant les enfants pour ne pas les entendre les appeler.
327-338 Mégare demande une grâce que Lycos accepte
Elle demande la grâce d’ouvrir le palais pour mettre à ses enfants les parures des morts. Lycos accepte et donne ses ordres aux serviteurs ; il sort. Mégare entre dans le palais avec ses enfants.
Thèmes: mort, religion (rite)
339-347 Amphitryon, seul, s’adresse à Zeus
Il se dit plus vertueux que lui, l’accuse d’un manque de sagesse et lui reproche de ne pas aider les amis.
Thèmes: Dieux, rapport dieux-mortels, ingratitude

348-450  Chœur: Premier stasimon

Chant en l’honneur d’Heraclès.

348-363 Strophe I
Thèmes: Mythe d’Héraclès (lion de Némée)
364-379 Antistrophe I
Thèmes: Mythe d’Héraclès (Centaures, biche aux cornes d’or)
380-393 Strophe 2
Thèmes: Mythe d’Héraclès (chevaux de Diomède, Cycnos)
394-407 Antistrophe 2
Thèmes: Mythe d’Héraclès (pommes du Jardin des Hespérides, monstres marins)
408-424 Strophe 3
Thèmes: Mythe d’Héraclès (ceinture de la reine des Amazones, hydre de Lerne, Géryon)
425-435 Antistrophe 3: dernier travail d’Héraclès + sort qui attend sa famille
Lien entre la descente dans l’Hadès dont Héraclès n’est pas revenu et ses enfants qui y sont attendus parce qu’il n’est pas là pour les défendre.
Thème: Mythe d’Héraclès (Hadès)
436-450 Le chœur déplore de ne pas pouvoir sauver les enfants à cause de sa vieillesse. Annonce de l’arrivée de Mégare, des enfants et d’Amphitryon
Thème: Vieillesse

451-522 Lamentations de Mégare et Amphitryon sur leur sort

451-461 Lamentations de Mégare
Elle pleure sur le sort de ses enfants qu’elle a mis au monde pour ses ennemis.
462-475 Mégare évoque l’héritage qu’Hercule réservait à chacun des enfants
Thèmes: Mythe d’Héraclès (Eurysthée, lion de Némée, Oechalie)
476-489: Elle évoque le femmes qu’elle leur destinait alors que la mort les attend
Elle parle des femmes qu’elle leur aurait choisies alors qu’ils doivent épouser les Kères (filles d’Hadès).
Thèmes: Destin, mort
490-496 Elle appelle encore Héraclès
497-513 Amphitryon appelle Zeus et s’adresse au chœur
Il s’adresse à Zeus en insistant sur l’urgence de la situation. Il dit aux vieillards que rien ne garantit qu’un bonheur durera et qu’ils le voient pour la dernière fois.
Thèmes: Destin, fragilité du bonheur
514-522 Mégare et Amphitryon : Annonce de l’arrivée d’Héraclès

523-637 Arrivée d’Héraclès

Héraclès revient des enfers. Mégare et Amphitryon lui racontent la situation. Il décide de se cacher dans le palais et de tuer Lycos.

523-561  Héraclès apprend ce qui est arrivé
Héraclès remarque les vêtements funèbres, les larmes de son père. Mégare et Amphitryon lui racontent la situation (Mort de Créon et des frères de Mégare, usurpation du trône par Lycos, sort qu’il réservait à Mégare, Amphitryon et aux enfants).
Thèmes: Force, ingratitude, abandon des amis, vieillesse (quels amis reste-t-il à l’homme malheureux?)
562-582 Héraclès se prépare à venger sa famille
Il s’indigne de l’ingratitude des Cadméens. Il se prépare à commettre un carnage parce que les travaux qu’il a réalisés ne seraient rien s’il ne parvenait pas à sauver sa propre famille.
Mythes: Ingratitude, valeur, vengeance, Lumière (v. 563 « levez vos regards vers la lumière »), mythe d’Héraclès (lion de Némée, hydre de Lernes)
583-609 Le chœur approuve. Sur les conseils d’Amphitryon, Héraclès décide d’entrer dans le palais les paroles d’Héraclès
Amphitryon conseille à Héraclès de prendre garde aux alliés de Lycos qui risquent de le frapper par surprise. Héraclès s’est caché par précaution parce qu’il a vu un signe (un oiseau) de malheur. Il entrera dans le palais et saluera les dieux de la maison.
Thèmes: Rites (dieux de la maison), signes (oiseau), obscurité (de l’enfer), vengeance
610-621 Héraclès raconte à Amphitryon son voyage aux enfers dont il a ramené Cerbère
Il a fait sortir Thésée des enfers: première mention de Thésée.
Thèmes: Mythe d’Héraclès, Enfers
622-637 Héraclès entre avec sa femme et ses enfants dans le palais
Il console sa femme, exprime sa tendresse paternelle et attribue l’amour pour les enfants à tout le genre humain.
Thème: Valeurs (famille)

638-654 Chœur: Deuxième stasimon

638-672 strophe 1 Chant de la tristesse d’être vieux et de la beauté d’être jeune. Si les dieux comprenaient les hommes, ils leur donneraient une deuxième jeunesse ; ça permettrait de reconnaître les bons des mauvais.
Thèmes: Vieillesse, dieux, destin
673-686 strophe 2
Le chœur chante les Muses et Héraclès.
Thèmes: Poésie, Héraclès, Dionysos
686-700 antistrophe 2
Le chœur chante les Muses et Héraclès.
Thèmes: Poésie (péan), Héraclès, Apollon

701-734 Lycos -Amphitryon

Lycos, après avoir réclamé qu’Amphitryon fasse sortir Mégare, entre lui-même dans le palais où la mort l’attend.

701-725 Lycos exige qu’Amphitryon fasse sortir Mégare, ce qu’Amphitryon refuse
Lycos s’impatiente et veut envoyer Amphitryon chercher Mégare et les enfants. Amphitryon refuse de prendre part au meurtre en allant la chercher. Lycos entre lui-même dans le palais avec ses gardes.
726-734 Amphitryon se réjouit du destin qui attend Lycos
Il estime que qui a fait le mal peut s’attendre à subir le mal. Il entre dans le palais pour voir son cadavre s’écrouler.
Thèmes: Vengeance, destin

735-814 Chœur: Troisième stasimon

Alternance des chants du chœur, des paroles du choryphée et des cris de Lycos venant de l’intérieur du palais.

735-750 strophe 1
Alternance chants du chœur, répliques et répliques du choryphée. Le chœur se réjouit du retour d’Héraclès et du fait que Lycos soir sur le point de payer. Il se prépare à entrer dans le palais pour assister à sa mort. Cris de Lycos.
Thèmes: Vengeance, punition, violence
751-762 antistrophe 1
Alternance chœur/choryphée/Lycos en train de mourir. Le chœur se réjouit d’entendre Lycos gémir.
v. 760 : Le coryphée annonce que Lycos n’est plus, que le chœur peut chanter.
Thèmes: Vengeance, punition, rapports dieux/mortels
763-771 strophe 2
Thèbes peut se réjouir.
772-780 antistrophe 2
Les dieux reconnaissent justice et la pureté; l’or et le succès entraînent le pouvoir à l’injustice.
Thèmes: rapports dieux/hommes, richesse, pouvoir et injustice
781-797 strophe 3
Le chœur invite les divinités naturelles à se joindre à ses chants en l’honneur d’Héraclès.
Thèmes: divinités naturelles (Isménos, Dircé, Parnasse)
798-814 antistrophe 3
Les exploits d’Héraclès prouvent qu’il est fils de Zeus.
Thèmes: Mythe d’Héraclès, généalogie, enfers

815-874 Iris et Lyssa

Iris et Lyssa sont envoyées par Héra pour provoquer la folie chez Héraclès et le conduire ainsi à tuer ses propres enfants.

815-820 Le chœur voit arriver Lyssa et Iris
Il invoque Apollon.
821-842 Iris, servante des dieux, tente d’apaiser le chœur en disant qu’elles ne sont là que pour Héraclès
Elle dit qu’elles sont envoyées par Héra pour punir Héraclès, protégé jusque là par Zeus, tant qu’il n’avait pas terminé ses travaux. Elle demande à Lyssa de le pousser dans la folie, parce que s’il n’est pas puni, les dieux compteront pour rien et la race mortelle aura la puissance.
Thèmes: Rapports dieux/hommes, vengeance d’Héra
843-874 Lyssa, fille de la nuit, n’aime pas faire du mal mais elle est obligée d’obéir
Elle se présente en parlant de ses origines paternelle et maternelle. Elle n’aime pas faire du mal et voudrait convaincre Héra et Iris de renoncer à leur projet. Iris refusant, il lui faut obéir contre sa volonté. Elle explique qu’elle va mettre le palais en pièces, le pousser à tuer ses enfants. Elle décrit Héraclès, en train de sombrer dans la folie.
Thèmes: Mythe /généalogie(Ouranos), rapports de pouvoir entre les dieux, rapport dieux/mortels, folie

875-1015 La folie d’Héraclès

Alternance Chœur/Amphitryon (de l’intérieur du palais) jusqu’à l’annonce par le messager de la mort de Mégare et des enfants; alternance chœur/messager et récit de la folie d’Héraclès.

875-905 Le chœur annonce ce qui va se produire
Description de Lyssa par le chœur, annonce de la mort prochaine des enfants; cris d’Amphitryon depuis l’intérieur du palais qui assiste au désastre.
Thèmes: violence, folie
906-909 Le chœur remarque Pallas Athéna sur le toit
910-921: Arrivée du messager
Alternance chœur/messager; le messager au chœur qu’Héraclès a tué sa femme et ses enfants.
Thèmes: Destin, pouvoir des dieux
922-1001 Messager : Récit de la folie d’Héraclès
Remarque: Description visuelle détaillée qui permet de percevoir « en temps réel » comment Héraclès sombre dans la folie.
1002-1015 Récit par le messager de l’arrivée de Pallas et du sommeil d’Héraclès
Pallas arrête Héraclès s’apprêtant à tuer son père et le plonge dans le sommeil. On a attaché Héraclès: il est en train de dormir.

1016-1087 Lamentations du chœur

Le chœur se lamente; Amphitryon sort du palais pour rejoindre le chœur et se lamenter avec lui.

1016-1027 lamentations sur la gravité des actes d’Héraclès
Les crimes d’Héraclès vont plus loin que d’autres actes bien connus.
Thèmes: mythes (crime des Danaïdes, de Procné et sa sœur
1028-1041 Description par le chœur des corps de Mégare et des enfants
Les portes du palais s’ouvrent; les corps des enfants, de Mégare et celui d’Héraclès, enchaîné, en train dormir, son amenés sur scène. Lamentations du chœur et annonce de l’arrivée d’Amphitryon.
1042-1080 Alternance lamentations du chœur/Amphitryon qui craint le réveil d’Héraclès
Amphitryon craint que son fils ne se réveille et ne le tue. Il ne craint pas sa propre mort mais qu’en le tuant, son fils ajoute un forfait à ses forfaits. le chœur évoque le crime qu’il a commis lui-même pour venger les frères de sa femme.
Thèmes: Mythe, destin, crime
1081-1087 Amphitryon éloigne le chœur parce qu’Héraclès se réveille
Le chœur reproche à Zeus de n’avoir pas protégé son enfant.
Thèmes: Généalogie d’Héraclès, destin/dieux

1088-1162 Réveil d’Héraclès

Héraclès se réveille. Il apprend qu’il a tué sa femme et ses enfants et veut se suicider.

1088-1108 Héraclès se réveille
Il ne sait pas où il est, ne se souvient de rien. Il ne sait pas pourquoi il est attaché.
Thèmes: Mythe d’Héraclès (Hadès), mythes (Sisyphe)
1109-1129 Dialogue Amphitryon-Héraclès
Amphitryon déclare à Héraclès qu’il est son fils, même dans le malheur. Héraclès demande à Amphitryon de lui expliquer pourquoi il est attaché; Amphitryon veut s’assurer que son fils n’est plus habité par la folie. Il s’adresse à Zeus en lui reprochant sa passivité.
Thèmes: Liens père/fils, destin, rapports dieux/mortels, colère d’Héra
1130-1145 Amphitryon montre les corps à Héraclès et lui fait comprendre qui est le meurtrier
1146-1152 Héraclès veut se tuer
1153-1162 Annonce de l’arrivée de Thésée
Héraclès se couvre d’un manteau pour ne pas souiller la vue de son ami des horreurs qu’il a commises.
Thème: souillure

1163- 1254 Arrivée de Thésée

Après avoir appris les actes commis par Héraclès, Thésée tente de lui apporter son aide et de le dissuader de se tuer. Il lui offre de le suivre à Athènes où il recevra les honneurs qu’il mérite.

1163-1172 Thésée arrive pour défendre Thèbes et chasser Lycos
Il a appris que Lycos s’était emparé du pays. Il vient avec des Athéniens armés prêter main forte à Héraclès pour le remercier de l’avoir sauvé des enfers.
Thèmes: gratitude, amitié, mythe
1173-1177 Thésée découvre les cadavres
Il demande qu’on lui explique.
1178-1197 Répliques courtes Amphitryon-Thésée qui comprend petit à petit
Amphitryon répond par des phrases «détournées»; emprunts au vocabulaire de la navigation.
Thèmes: Mythe d’Héraclès (hydre de Lernes, guerre contre les Géants), mythes (dispute Athéna/Posséidon)
1198-1228 Amphitryon et Thésée insistent pour qu’Héraclès découvre sa tête
Héraclès ne parle pas. Il ne veut pas découvrir sa tête à cause de la honte.
Thèmes: Amitié, rapports dieux/mortels, honte, mythe (allusion à l’errance d’Ulysse), obscurité
1129-1254 Héraclès veut se suicider; Thésée veut l’en dissuader
Échanges de courtes répliques entre Thésée et Héraclès. Héraclès veut retourner aux enfers (Héra est souveraine). Il veut éloigner Thésée pour ne pas le «polluer»
Thèmes: Souillure, honte, colère d’Héra, amitié

1255-1310 Héraclès

Héraclès tente de prouver à Thésée que la vie n’est pas possible pour lui depuis longtemps.

1255-1265 Amphitryon, qui l’a engendré, porte une souillure; Zeus l’a engendré comme ennemi pour Héra
Amphitryon a tué le père de sa mère. Zeus l’a engendré comme ennemi pour Héra. Il précise que c’est Amphitryon qu’il considère comme son vrai père.
Thèmes: Souillure, paternité, colère d’Héra
1266-1198 évocation de ses exploits
Il évoque ses exploits depuis le berceau jusqu’à sa descente dans l’Hadès.
Thèmes: Mythe d’Héraclès (serpents à sa naissance, lion, Géants, Centaures, hydre de Lerne, Hadès), colère d’Héra
1199-1300 Son ultime épreuve est le meurtre de ses enfants et de sa femme
Il ne peut donc plus se rendre nulle part (il doit quitter Thèbes, est banni d’Argos, risque d’être chassé d’une autre cité). Pour lui, le mieux est qu’aucun des Grecs ne le voie.
Thèmes: Destin, mythe (Ixion), mise au ban, souillure
1301-1310 Tentation du suicide
Héraclès veut quitter sa vie inutile et interdite. Pour lui, Héra a ce qu’elle voulait. Accuse Héra de l’avoir fait périr à cause d’une femme alors qu’il n’y était pour rien.
Thèmes: Colère d’Héra, mise au ban, suicide, rapports dieux/mortels

1311- 1339 Thésée

Thésée tente de convaincre Héraclès qu’il ne serait pas juste qu’il soit coupable d’une lutte venant d’Héra. Il lui propose de le suivre à Athènes.

1311-1321: La lutte ne vient que d’Héra. Tous, hommes et dieux commettent des fautes
Les dieux commettent des fautes eux aussi, mais ils les portent plus légèrement. Il ne serait pas juste qu’Hercule souffre de ce qui arrive et pas les dieux.
Thèmes: Destin, rapports Hommes/dieux
1322-1339 Thésée propose à Héraclès et de le suivre
Il lui propose de quitter Thèbes pour obéir à la loi et de l’accompagner à Athènes où il recevra les honneurs qu’il mérite et où Thésée lui donnera une partie de ses biens.
Thèmes: Mythe (victoire de Thésée sur le Minotaure), amitié, loi, gloire

1340-1393 Héraclès

Héraclès ne veut pas être accusé de lâcheté; il décide donc d’affronter son destin en suivant Thésée. Il recommande à Amphitryon d’offrir une sépulture à sa femme et à ses enfants

1340-1346 Héraclès réfute que les dieux puissent aimer dans des unions interdites Remarque: Mise en abîme: «Ce sont des arguments de poète»
1347-1357 Par peur d’être accusé de lâcheté, Héraclès décide de suivre Thésée
Il n’a refusé aucune épreuve; il décide d’être courageux en affrontant son malheur, d’être esclave du sort.
Thèmes: Dieux/hommes, lâcheté, destin
1358-1366 Héraclès demande à Amphitryon d’offrir une sépulture à ses enfants
Lui ne peut pas.
Thèmes: Souillure, mort, destin
1367-1385 Il s’adresse à ses enfants, sa femme, hésite à emporter ses armes
Il se lamente sur ses actes. Il hésite à emporter ses armes, qui ont tué ses enfants. Il décide de ne pas être lâche et de les emporter comme épreuve.
1386-1388 Il demande à Thésée de l’accompagner pour rechercher Cerbère Il craint de causer un malheur s’il est seul. Thèmes: Mythe d’Héraclès, Hadès, folie
1389-1393 Hercule demande que les Thébains portent le deuil
Il leur demande de pleurer les morts et lui-même parce qu’ils ont tous péri par Héra.
Thèmes: Colère d’Héra, deuil, destin

1394-1428 Départ d’Héraclès

Courtes répliques. Héraclès semble affaibli par le chagrin. Thésée l’entraîne à partir. Héraclès quitte Amphitryon en lui promettant de le faire venir à Athènes. Il loue l’amitié.

Thèmes: Lâcheté, souillure, destin, amitié
Remarque: C’est le chœur, silencieux depuis le vers 1110 qui prononce les deux derniers vers.

De la nature de l’e-commerce de livres

Pastiche du De rerum natura de Lucrèce

Sandrine et Nadine

Hymne au Père Noël

Ami de tous les hommes, des enfants, des parents,
bonheur dans leur hiver depuis la nuit des temps,
généreux Père Noël qui au clair de la lune
toi qui une fois l’an en traversant la brume
toi qui pour le bonheur de ceux qui pensent à toi
en une seule nuit par dessus tous les toits
des modestes cabanes aux bâtiments géants
des cadeaux tous de formes et tailles différents,
tu apportes une fois l’an, risquant de te brûler
lorsque l’on a laissé la cheminée chauffer.
Ô, toi Père Noël, durant toute une année,
qu’elle soit pleine de joies ou de contrariétés,
les enfants rêvent à toi, et au jour de Noël
où arriveront chez eux des cadeaux, nés du ciel,
car tu es leur ami, leur confident aimé,
je me répète encore et encore je sais.
Les cadeaux qui arrivent tout seuls dans les maisons
sont un événement seulement d’une saison
que dis-je d’un seul jour, mais un autre moyen
existe cependant, et Pierre de Lancien,
je veux l’entretenir des possibilités
qui existent aujourd’hui lorsqu’on veut acheter
à n’importe quel moment des essais, des romans,
des encyclopédies sans perdre trop de temps.

Montage d’images en CCO issues du site Pixabay,sur les thèmes principaux du pastiche (e-commerce, livres et PèreNoël)

Adresse à Pierre de Lancien

Tu ne sais mon cher Pierre, à quel point il est bon
de vivre à notre époque, même si certains diront
que nous foulons aux pieds les valeurs des aïeux,
que la technologie nous rend tous paresseux.
Mais vois-tu, de tous temps, des hommes ont toujours cru
que les temps les meilleurs étaient bien révolus,
car leurs enfants hélas, n’avaient rien conservé
de ces belles valeurs datant de leur passé,
et leurs petits-enfants croient tout pareillement
lorsqu’à leur tour ils parlent de leurs descendants.
Et c’est ainsi, vois-tu, que sont nées toutes choses:
nulle n’est née de rien, chacune a une cause,
chaque fois une chose à la suite d’une autre
toutes se succédant dans ce monde qui est nôtre.
Mais il faut revenir à notre discussion
si l’on veut aujourd’hui tirer des conclusions,
car quand je parle causes et aboutissements
je peux passer la nuit et tout le jour suivant
à répéter cela, et encore et encore,
c’est tout au fond de moi, au dedans de mon corps.
J’en voudrais disserter mais hélas maintenant
il me faut m’arrêter car il est important
que tu sois informé et puisses ainsi choisir
de te tourner enfin vers un progrès d’avenir.

éloge de Charles Stack[1]

Des ténèbres un jour tu sortis lumineux,
c’était on s’en souvient l’année nonante-deux,
comme disent les Belges, traduisons en français :
l’année quatre-vingt-douze ta grande idée naissait.
Charles Stack, on te nomme aussi le Magellan
de l’e-commerce car tu l’exploras, mêlant
ce qui est en-dedans de ton corps, ta passion
à savoir la lecture. Car c’est ta frustration
à toi, toi le génie, qui t’amena un jour
à trouver solution pour venir au secours
de ceux qui comme toi souhaitaient lire tout
sur un sujet précis mais ne savaient pas où
trouver au même endroit, un libraire assez grand
proposant sur le thème un nombre suffisant
de titres car souvent sur un même sujet
dans un seul magasin de livres l’on pouvait
trouver au maximum deux livres en rayons.
Charles Stack, donc, ainsi te vint la réflexion
que pour pouvoir nourrir un tel besoin de livres,
le train de ton époque, il te fallait le suivre.
c’est ainsi que d’idées en cogitations,
l’autre remplaçant l’une, vint l’illumination :
Book Stack Unlimited allait être créée,
première librairie en ligne, mais l’on sait
qu’un géant imposant quelque deux ans après
éclipserait hélas la mémoire du premier
c’est-à-dire toi, oui toi, le réel inventeur
de vente en ligne de livres proposée avant l’heure
du World Wide Web c’est dire que tu es pionnier
et qu’il bien dommage que l’on t’ait oublié !
Mais il reste l’idée qui a fait des petits
et qui nous offre un monde tout autre aujourd’hui.

arguments pour l’achat de livres en ligne

Il faut être conscient que l’on n’a qu’une vie,
et que le temps qu’on passe auprès de ses amis
est bien plus important à vivre que celui
que nous perdons en vain à courir sous la pluie,
sous la neige, dans le froid, ou par forte chaleur,
gelant ou transpirant, souffrant pendant des heures
au-dedans de son corps, risquant à tout moment
soit une insolation, soit un refroidissement,
quand il est nécessaire de chérir sa santé
lorsque l’on peut en ligne ses livres commander.
Il arrive parfois, au milieu de la nuit
que l’on soit éveillé et qu’un besoin subit
encombre notre esprit quand tout le monde dort,
ce besoin, c’est un livre, une idée fixe, alors
on pense et on repense, et encore et encore,
et tout à coup, voilà, la solution prend corps :
une commande en ligne à toute heure de la nuit
peut libérer un homme de ses insomnies,
car il a l’assurance, il peut être certain
qu’il recevra le livre déjà en chemin.

Et même s’il habite dans un coin isolé,
dans un petit village ou près d’une forêt,
ou bien dans la montagne, même s’il vit très haut,
pour commander un livre, il suffit du réseau.
Et puis, c’est plus facile et beaucoup moins stressant
de le choisir à l’aise en prenant tout son temps,
si précieux, il est vrai, car du matin au soir,
nous courons constamment après notre retard,
or pour le rattraper, un autre nous créons
qui lui-même en crée un qu’alors nous poursuivons,
et encore et encore jamais nous n’arrêtons.
Pourtant pour commander en ligne nous pouvons
installés bien au chaud avec un thé fumant
ou au frais en été, tout dépend du moment,
l’œil tourné vers l’écran, et le sourire tranquille,
et sans aucune crainte de perdre le fil
des idées que l’on a pour un travail écrit
qu’avec un camarade on doit rendre fini
On a le temps aussi de comparer les prix,
de lire les critiques et de voir les avis.
Mais avant de parler librairie de l’avenir,
sur un autre sujet, je voudrais revenir:
celui de la paresse que l’on blâme si fort ;
qui donc oserait dire qu’elle n’est dedans son corps ?
Qui donc aime bien plus devoir se lever tôt
pour travailler plutôt qu’écouter les oiseaux
qui chantent le matin ? Qui donc tard dans la nuit
apprécie d’encoder un fichier TEI ?
Et encore et encore, des exemples à foison,
je pourrais te donner si j’avais l’occasion
Je ne pense vraiment pas, après cet exposé,
qu’il soit bien justifiable d’encore hésiter !

L’horreur des magasins en période des fêtes

Tu te demandes sans doute quelle est la raison,
pour que j’insiste tant et tant avec passion,
alors qu’il est des choses beaucoup moins futiles
comme le sort des migrants les suites de Tchernobyl,
les gaz à effet de serre, les religions, l’argent,
les superstitions, le réveil des volcans,
le CETA, le cancer, les inégalités,
les prisons, le viol, la liberté de parler,
les jeunes et la culture, et encore et encore,
mais pour quelle raison, te demandes-tu alors,
ai-je donc décidé de prendre ce sujet ?
C’est qu’il est de saison et que nous sommes près
de l’enfer que l’on vit un peu avant Noël :
je veux parler ici des achats annuels
qu’il peut être important parfois d’effectuer
lorsqu’on veut témoigner de son lien d’amitié,
c’est ainsi que souvent on se trouve entouré
d’une foule de gens tous venus acheter
des cadeaux pour les fêtes, déjà dans le métro,
enfants, père et mère te poussent dans le dos,
puis dans le magasin, les enfants pleins d’ardeur
jouent à cache-cache et bousculent les acheteurs,
la haine monte en toi, au dedans de ton corps
tu voudrais les frapper ou les jeter dehors,
heureusement pour toi, la mère a la main leste
et elle stoppe l’ardeur de sa fille d’un seul geste,
la bousculade cesse mais les cris la remplacent,
les enfants braillent, gémissent, et les parents se fâchent ;
il arrive parfois que les cris des parents
dépassent en décibels ceux que poussent les enfants,
mais tu n’es pas encore parvenu à la fin
des ennuis qui te guettent dans ce magasin,
car comme chacun le sait, d’un ennui un ennui
car une chose vient d’une autre, et elle se reproduit,
c’est comme ça que lorsque tu trouves ton rayon
les hauts parleurs te hurlent les dernières promotions,
sur un fond de musique hivernale habituelle,
comme l’épouvantable chanson Jingle Bells,
donc, il te faut acheter vite pour t’échapper
or, malheureusement, ton livre est épuisé,
tu veux alors sortir pour le chercher ailleurs,
mais la foule te presse et tu sens la sueur
froide dégouliner tout le long de ton dos
tu étouffes, ta tête est comme dans un étau

Analyse du De rerum natura de Lucrèce

Stopwords

Il a été expliqué en cours que pour pouvoir réellement mettre à profit les outils de Voyant Tools, il fallait commencer par supprimer les « mots vides ». Cela semble d’autant plus utile qu’ils sont les mots les plus fréquents : « in (912); ut (448); quae (431); quod (428); cum (409); est (402); nec (396); atque (390); non (288) ».
Fixer la liste des stopwords s’avère n’être pas aussi simple que l’on aurait pu le croire. Celle disponible par défaut était beaucoup trop importante, supprimant des mots porteurs de sens comme notamment des adverbes ou, par exemple, toutes les formes de verbes certes courants mais signifiants tels que « dare » (ainsi que le nom « datum »), « ferre » ou « videre », ce qui aurait pu fausser le sens global du texte. Une liste plus réduite disponible dans la dropbox du master s’est révélée plus raisonnable. Il a fallu y ajouter « cumque » présent 123 fois dans le corpus.

La question de leur suppression se pose pour d’autres mots dont certains très fréquents dans le corpus, à commencer par le plus présent : « omnia ». On le trouve décliné 470 fois au total chez Lucrèce.

Nuage de mots

Mots les plus fréquents

Analysons à présent les mots qui ne peuvent incontestablement pas faire partie de la liste des « mots vides ». Les deux formes les plus fréquentes sont « corpore » (198) et « corpora » (155), c’est-à-dire le même mot, « corpus », qui apparaît toutes formes confondues 546 fois. Que le « corps » soit le principal terme utilisé dans l’exposition d’une doctrine matérialiste n’est guère étonnant. Un graphique de l’évolution de l’emploi de « corp* », c’est-à-dire des formes commençant par « corp », dans l’ensemble du De rerum natura indique que c’est plus utilisé au chant III sur l’âme et la mort : l’âme est mortelle et corporelle.

On trouve aussi, sous leurs différentes flexions, les mots « res » (695 fois), « natura » (228 fois), « vis » (156 fois), « tempus » (144 fois)…

Agencement des phrases

Les phrases sont très longues : 86,5 mots en moyenne. On sait que les latins n’utilisaient pas la ponctuation dans l’Antiquité ; elle a donc été ajoutée ultérieurement. Toutefois, on peut supposer que les signes de ponctuation ont été décidés en fonction de segments de textes plus ou moins indivisibles. Comparer dans Voyant Toools la longueur des phrases de Lucrèce avec celle d’autres auteurs peut donner une indication : elle est de 24,4 dans la Guerre des Gaules de César et de 25,2 dans le De Republica de Cicéron.

Pour savoir comment Lucrèce articule ses segments de phrases, il peut être utile de se pencher sur les mots d’habitude présents dans la liste des stopwords.

  • Plusieurs adverbes et une conjonction indiquent la conséquence : « nam » (191 occurrences), « enim » (182), « igitur » et « quia » (114). Ils ne sont peut-être en fait pas anodins, indiquant une forte structuration du poème, ce qui n’est guère étonnant pour une œuvre qui expose une pensée philosophique. Dans le pastiche, il a fallu penser à mettre des liens logiques.
  • Des verbes impersonnels sont utilisés, comme « neccessest » (82) et « videtur » (81).
  • « qui, quae, quod » est fréquemment employé, soit comme relatif de liaison, soit comme pronom relatif (1623 fois). « quod » peut aussi être utilisé dans le sens de « parce que ».
  • L’utilisation probablement fréquente de subordonnées peut se déduire des points suivants :
    • on rencontre « ut » 448 fois, il introduit souvent un subjonctif
    • « ne » apparaît 80 fois.

Syntagmes

On peut relever les syntagmes suivants :

  • « corpore in ipso » : dans l’intérieur même du corps
  • « etiam atque etiam » : littéralement « encore et encore », c’est-à-dire « je le répète »
  • « alid ex alio » (« alid » = « aliud ») : littéralement « autre chose d’autre chose », donc « une chose à la suite d’une autre », « une chose engendrée par une autre », selon le contexte, c’est souvent traduit par « se succcèdent… »

Garder pour notre pastiche la traduction littérale des expressions de Lucrèce n’était pas toujours possible; quand c’était nécessaire nous les avons donc transformées, mais en tentant d’en conserver l’esprit. Il est à remarquer que Lucrèce utilise souvent les expressions « fit uti » (il arrive que) et «necessest».

Le choix de l’alexandrin pour le pastiche

Le De Rerum Natura de Lucrèce est rédigé en hexamètre dactylique[2], mètre par excellence de l’épopée et de la physique (Lucrèce rejoint d’ailleurs un peu les deux, puisque Quintilien le range parmi les poètes épiques). C’est l’alternance des voyelles longues et brèves composant le vers latin qui lui donnent sa forme poétique et musicale. Comme le français ne fait pas de distinction entre voyelles courtes et voyelles longues il nous a semblé que l’alexandrin était la forme la mieux adaptée pour notre pastiche puisqu’il est rythmé, musical et qu’il répond lui aussi à des règles métriques. Comme Lucrèce, nous avons veillé à «casser» de temps à autre les segments de phrases de notre pastiche par des enjambements (ex : dans l’éloge de Charles Stack, L 5-6 : (…)on te nomme aussi le Magellan//de l’e-commerce car tu l’exploras (…); L6-7: (…)mêlant //ce qui est en-dedans de ton corps(…)

Différentes parties et différents styles

Le De rerum natura est un poème philosophique qui a la particularité de comporter des passages que l’on pourrait qualifier de lyriques, en tout cas plus poétiques, et d’autres qui exposent le système philosophique épicurien, à la fois scientifique et philosophique car les Anciens ne distinguaient pas les disciplines comme nous. Pour réaliser un pastiche sur l’ensemble de l’œuvre, il était donc utile de savoir si le style était identique partout ou bien s’il fallait distinguer des passages et faire plusieurs parties avec des différences dans l’écriture. Après l’analyse globale, nous avons donc travaillé sur différents ensembles, en modifiant le fichier par Atom. Nous avons analysé séparément les sous-corpus suivants que, par commodité dans l’exposé, nous nommerons par des lettres :

  • A = l’hymne à Vénus qui ouvre l’œuvre : I, 1-43 ;
  • B = les éloges d’Épicure : I, 62-79 ; III, 1-30 ; V, 1-54 et VI, 1-42 ;
  • C = le passage sur la sagesse au début du livre II (commençant par le célèbre « Suave, mari magno ») : II, 1-61 ;
  • D = l’apologie du poème au début du livre IV, 1-25 ;
  • E = tout le reste du texte (c’est-à-dire que nous avons pris le fichier du texte complet auquel nous avons retiré tous les vers indiqués ci-dessus).

La densité du vocabulaire est différente. Elle est nettement moindre pour E, qui contient l’exposé de la doctrine : 0,224 contre au moins 0,690, soit presque le triple, pour les autres passages (A : 0,816, B : 0,690, C : 0,792, D : 0,910). Quant à la moyenne de mots par phrase (en sachant, comme cela a déjà été indiqué au début de l’« agencement des phrases » que la ponctuation est moderne), elle est supérieure dans l’hymne à Vénus (A : 277), où les phrases sont très longues, ce qui correspond à un mouvement lyrique très ample. Dans l’édition Perseus analysée (http://www.perseus.tufts.edu/hopper/text?doc=Perseus:text:1999.02.0130), les 43 vers ne comptent que 8 phrases dont la première et la septième font 9 vers. Ce nombre de mots par phrase est plus de 5,5 fois inférieur dans les éloges d’Épicure (B : 48,9), marquant un style que l’on pourrait qualifier de plus nerveux. La louange comporte des phrases sur le modèle : « Il fit ceci » (ou bien au livre III : « Toi qui… »). Au livre V, on trouve aussi des interrogatives, à commencer par la première qui compte deux vers (« Qui peut d’un souffle assez puissant chanter ces découvertes, / accorder son poème à la majesté du sujet ? » dans la traduction de José Kany-Turpin). Dans un contexte de lutte entre les écoles philosophiques à Rome, en particulier stoïcisme et épicurisme, il s’agit aussi pour Lucrèce de vanter son maître en étant incisif. Pour pouvoir faire ces remarques, il faut évidemment sortir de Voyant Tools. Cet outil confirme ce que l’on pouvait ressentir lors d’une simple lecture : le pastiche devait comprendre au moins un passage plus ample avec des phrases longues et un autre plus offensif.

Les adverbes de conséquence que l’on a repérés pour l’ensemble du De rerum natura se retrouvent dans tous les sous-corpus sauf en C. Les passages comparés étant d’étendues diverses, on a transformé les indications fournies par Voyant Tools en pourcentages, de façon à pouvoir vraiment comparer. Comme l’on pouvait s’y attendre, c’est en E, c’est-à-dire là où est exposée une doctrine qui s’affirme comme logique et cohérente, que l’on retrouve le plus ces liens logiques : « nam » est en dix-huitième position (sans stopwords) représentant 1,69 % du vocabulaire (180 occurrences sur 47390 mots, ce sous-corpus étant de loin le plus conséquent) et « enim » juste après, à 1,67 % (178 occurrences). Mais, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, l’hymne à Vénus contient aussi des liens logiques, sans doute à mettre en rapport avec la longueur de la majorité des phrases : 1,08 % de « nam » et de « quoniam ». La brièveté du passage analysé, seulement 277 mots, fait que c’est la troisième position ex aequo avec 3 occurrences pour chacun d’eux, le mot le plus employé ne l’étant que 9 fois (contre 887 en E : la différence de longueur des sous-corpus rend leur comparaison délicate). L’analyse de détail conforte donc l’analyse générale : des mots comme « en effet », « car » ou « donc » devaient figurer dans le pastiche.

Remarque sur la fin du livre VI de Lucrèce

Le dernier livre du De Natura Rerum de Lucrèce est très noir; il parle de catastrophes et se termine de manière très abrupte sur une description de la peste à Athènes. Les spécialistes ne sont pas d’accord sur le fait que Lucrèce ait pu ou non finir son oeuvre. Comme nous avions décidé de coller le plus possible à son style et à son plan, il nous a semblé plus cohérent de garder notre méthode jusqu’à la fin et de terminer note pastiche comme lui, abruptement

Conclusion

Voyant Tools effectue une analyse pointue du vocabulaire, y compris des rapports entre les mots, ce qui permet d’aborder l’analyse du style, mais ne peut permettre de dégager le plan d’un texte et, surtout, ne saurait remplacer la réflexion et le recul critique humains. L’analyse automatisée peut s’avérer très utile, notamment en exécutant des opérations de comptage très longues et fastidieuses manuellement, mais elle reste un outil à employer avec discernement.

Notes

1. créateur de la première librairie en ligne, la Book Stack Unlimited
2. L’hexamètre dactylique se compose de 6 pieds dont les 4 premiers sont des dactyles ou des spondées, le 5e est un dactyle et le 6e est un spondée ou un trochée.

Le Projet collaboratif Gutenberg

Le projet Gutenberg, créé en 1971, part d’une belle idée: de même que Gutenberg qui, au XVIe siècle avait permis, grâce à l’impression, un accès aux livres plus facile et moins onéreux, Michel Hart de l’université d’Illinois, fondateur du projet, voulait offrir à tous un accès à la littérature et ainsi combattre l’illettrisme et élargir le public des lecteurs [1].

Il s’agit d’un projet collaboratif: ce sont des bénévoles qui numérisent, convertissent, relisent et vérifient les livres [2]; certains enregistrent des livres audio.

L’utilisation du site ne requiert aucune inscription, aucun frais, aucune application personnalisée: il est possible par exemple de lire directement sur le site et d’ensuite redistribuer. C’est très proche de la philosophie de la Licence Libre GNU (GPLv1 de février 1989), que le projet précède de 18 ans.

Le format de départ, par souci de pérennité, était à l’origine l’ASCII-7 (sans lettres accentuées), suffisant pour l’anglais[3]. Les encodages du site et des textes HTML sont à présent en UTF-8 Unicode, format universel dans l’ambition et dans les faits.

Les livres proposés sur le site sont en accès libre aux États-Unis. Les lecteurs d’autres pays sont censés s’informer des droits de propriété intellectuelle de leur pays avant de télécharger.En France, le droit d’auteur court 70 années après la mort de l’auteur, sauf exception [4].

Il faut préciser qu’aux États-Unis, une loi de 1998, étendant le droit d’auteur (sous forme de copyright) de 75 à 95 années, a empêché le versement de «nouveaux ouvrages» pendant 20 ans (ils sont restés «bloqués» à l’année 1923)[5]. À partir de 2019, de nouveaux livres pourront donc rejoindre le projet Gutenberg.

Comment se présente le site?

La page d’accueil -par défaut en anglais- est aussi disponible en français, allemand ou portugais. On y remarque d’abord l’affichage des derniers livres mis en ligne et l’image QCode permettant d’accéder à une utilisation avec mobile. Ces deux éléments ne semblent pas s’adresser à des chercheurs.

Le menu en haut de la page propose plusieurs types de recherches. Il est à remarquer qu’il permet aussi d’accéder aux conditions d’utilisation ainsi qu’à une page permettant de signaler des erreurs, signe encore de l’esprit participatif du projet.

La Recherche de livres mène à une page proposant à première vue trois types de «recherches»- je dirais plutôt «trois méthodes d’affichages de livres disponibles»: l’affichage des livres les plus populaires, des dernières publications ou aléatoire; trois possibilités peu adaptées à une recherche un peu précise.

Cependant, moins visible, une ligne éditable située en haut à droite permet une recherche par mots. Il est même possible de préciser le champ du terme indiqué en ajoutant des petits codes dont l’utilisation est affichée lorsqu’on clique sur le bouton «aide».

La recherche par sujet mène à des rubriques très générales qui diffèrent selon la langue utilisée. Par exemple, il y a 22 sujets dans la version anglaise, 38 dans la version française. Il n’existe pas de sous-sujets; ce mode de recherche ne convient donc pas pour une recherche scientifique.

Le parcours du catalogue propose diverses options. Il permet de télécharger le catalogue afin de pouvoir le consulter hors ligne. Il permet aussi de parcourir la liste d’ouvrages par ordre alphabétique d’auteurs, de titres ou de langues.

Les langues sont d’ailleurs classées en deux rubriques: celles qui comportent plus de 50 livres et celles de moins de 50 livres comme l’afrikaans, l’occitan, le maori… La page du parcours catalogue renvoie par ailleurs aux pages déjà citées de recherche par livre, Top 100… Il est ausssi possible de mener sur cette page via Yahoo ou Google une recherche qui nous conduit directement aux ebooks du site Gutenberg.

Remarque

Sous la rubrique «Pages spéciales» du Plan du site de la page d’accueil, il est possible d’accéder à la rubrique self.gutenberg.org. Cette partie du site est consacrée à des ouvrages mis en ligne par des auteurs ou éditeurs qui mettent leur(s) oeuvre(s) à la disposition des lecteurs. Les eBooks sont téléchargeables en PDF. Les sujets sont très divers -biographies, littérature pour enfants, folklore, poésie, politique…- leur qualité aussi. Il est possible, sur la fiche de certains ouvrages d’obtenir des informations sur l’auteur ou éditeur; certaines universités ont déposé des ouvrages –Cambridge University, Oxford University, Air University[7]

On regrettera que cette partie du site soit financée par des bandeaux publicitaires.

Caractéristiques des documents

Les ouvrages proposés tiennent compte des nombreux systèmes de lecture qui existent: comme l’explique très bien Marianne dans son billet Project Gutenberg, il est possible de télécharger -ou lire en ligne- les fichiers désirés en texte simple UTF-8, HTML, EPUB (formats libres) et Kindle (format propriétaire) avec ou sans images; les fichiers des livres «audio» sont eux aussi disponibles sous divers formats.

Le téléchargement est explicitement disponible sous ces différents formats, et même encouragé par la possibilité de téléverser les versions EPUB et Kindle dans Google Drive, Dropbox ou OneDrive.

Commme le fait aussi remarquer Marianne, cliquer sur l’onglet «Bibrec» permet d’accéder aux données bibliographiques. Elles sont d’ailleurs enregistrables sous Zotero.

Public à qui s’adresse le Projet Gutenberg

Il a été noté à plusieurs reprises dans des billets précédents que le Projet Gutenberg n’était pas adapté à la recherche académique[6]; plusieurs détails relevés dans ce billet vont aussi dans ce sens. Est-il alors adapté aux amateurs? En matière de culture classique par exemple, un collégien pourrait-il y trouver facilement les informations qu’il cherche?

J’ai imaginé un jeune élève qui cherchait pour un travail scolaire des informations sur Jules César. Il se rend donc sur gutenberg.org et tape «Jules César». Voici ce qu’il obtient:

Jules César, William Shakespeare; My Private Menagerie, Théophile Gautier; Portraits et études; Lettres inédites de Georges Bizet, Bizet et Imbert; The Romance of a Mummy and Egypt,Théophile Gautier.

S’il a l’idée (ou si on lui souffle) de taper «Julius Caesar», il obtient 38 résultats dont trois sont des éditions exclusivement en langue latine de la Guerre des Gaules; une est une édition de la Guerre des Gaules avec commentaires et exercices en anglais; dans un ouvrage en anglais sur les grands hommes une page est consacrée à Jules César. Les autres résultats concernent des éditions du Julius Caesar de Shakespeare dans plusieurs langues, César et Cléopâtre de Bernard Shaw, et d’autres encore qui ne correspondront probablement pas à ce que cherche le jeune collégien. J’ai testé d’autres termes de recherches et tombe toujours sur des résultats similaires: beaucoup de réponses difficiles à trier pour celui qui a peu d’informations sur ce qu’il cherche. Une recherche si compliquée à mener pour un amateur peu informé ne risque-t-elle pas de l’éloigner des livres?

Peut-être que Gutenberg s’adresse à des personnes qui cherchent à acquérir une culture générale, à lire sans idée préconçue plutôt qu’à des personnes qui cherchent des informations précises sur un sujet qu’elles veulent approfondir

À mon avis, le projet Gutenberg ne convient ni pour une reccherche scientifique, ni pour une recherche d’informations de base -du genre de Wikipedia- , mais se rendre sur ce site, c’est un peu comme aller chez un bouquiniste. L’homme est passionné; dans son magasin, les livres ne sont pas toujours bien classés. Et quand on sort de chez lui -souvent à contrecoeur-, on a rarement trouvé ce qu’on cherchait, mais on est chargé de ce qu’on ne s’attendait pas trouver et si on ne s’était pas obligé à se limiter, on serait encore occupé à fouiller… Un peu comme moi qui dois me résigner à fermer mes fenêtres Gutenberg malgré tout ce qu’il reste à y découvrir et à terminer -provisoirement- ce billet.

Notes

1. LEBERT Marie, Le Projet Gutenberg (1971-2008), oct. 2008, disponible sur le site Gutenberg, n° d’ebook 27046.
2. LEBERT Marie, Ibid., chap 3
3. fr.wikipedia.org/wiki/UTF-8.
4. En France, le Petit Prince par exemple, n’est toujours pas dans le domaine public.
5. law.duke.edu/cspd/publicdomainday/ et wikipedia.org/wiki/Copyright_Term_Extension_Act
6. Lire par exemple la conclusion de Tsilla Meyer dans son billet Étude du fonctionnement du projet Gutenberg
7. Aucun filtre ne permet de vérifier le caractère universitaire d’un établissement qui se déclare comme tel. Si l’établissement n’est pas connu, il faut donc être vigilant.

Premier billet: tentative


Chères lectrices, chers lecteurs,
Je viens d’un monde où ordinateurs et téléphones portables n’exis-
taient -presque- pas, où les photos étaient argentiques, les travaux
scolaires étaient « tapés» à la machine, les fautes effacées avec du
«Tipp-Ex» («Blanco» dans le parler de l'Île-de-France), les disques
vinyles copiés sur des cassettes audio à bande lisse, les recherches
en bibliothèques effectuées sur fiches cartonnées. J'aurais aimé vous
offrir un texte sur un fond blanc mais je n'ai pas trouvé mieux pour
obtenir l'effet «machine à écrire».

…Je poursuis donc dans une écriture plus lisible

J’habite à Bruxelles, dans un pays jeune -il n’a pas deux siècles-, réputé surréaliste, où cohabitent tant bien que mal trois communautés: celle des Flamands, néerlandophones appartenant autrefois au Royaume de France, et celle des Wallons, francophones et germanophones  ayant été partiellement rattachés à l’Empire Germanique.

Je suis conteuse et je m’intéresse particulièrement aux mythes et à l’Antiquité ainsi qu’aux traces qu’ils ont laissées dans les contes traditionnels. Je mêle dans mes spectacles contes populaires et mythes, textes antiques et rebetiko -style de chants grecs du début du XXe siècle, issus de la diaspora grecque de Turquie.

C’est pour cela qu’il y a trois ans, je me suis inscrite aux cours du DUCLA langues anciennes à Nanterre. En juin dernier,  je n’avais pas envie d’arrêter l’étude du latin et du grec; j’ai donc décidé de poursuivre en Humanités Classiques et Numériques à distance.

Je trouve les matières passionnantes, je découvre des domaines tout nouveaux pour moi, des domaines dont j’ignorais l’existence. Toutefois, je me sens un peu “dépassée” par la matière, le travail à fournir, les consignes à comprendre, les délais, c’est pourquoi vous recevez ce billet un peu tard.


J’utilise régulièrement l’ordinateur, non seulement pour des activités basiques comme le traitement de texte et internet, mais aussi dans le cadre de mes activités professionnelles, puisqu’il m’arrive souvent d’effectuer des montages et mixages sonores.

Mon système d’exploitation est Linux; c’est agréable pour moi de ne pas devoir, dans le cadre de ce cours, “patauger” durant des jours pour adapter mon système aux exigences de logiciels fonctionnant avec des systèmes d’exploitation plus courants.

Numériques, Classiques… Deux termes qui sembleraient ne pouvoir se marier?

Dans  quel univers le cours nous plongera-t-il? Je sais que le mariage de techniques et d’univers différents engendre toujours créations et découvertes.